Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2210 Billets

5 Éditions

Billet de blog 16 janv. 2022

FIFP de Carcassonne 2022 : "Municipale" de Thomas Paulot

Dans la petite ville ardennaise de Revin à l’automne 2019, un acteur est engagé pour tourner avec une petite équipe sur la réalité de la campagne municipale. Son rôle consiste à monter sa candidature en tant que maire sans programme mais dans un désir de fiction démocratique à partager.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

4e édition du Festival international du film politique de Carcassonne 2022 : Municipale de Thomas Paulot

Avec intelligence et une acuité fine pour interroger le sens du politique à l’heure où la démocratie est en état de santé assez inquiétant, le premier long métrage de Thomas Paulot vient initier une réflexion sur le sens de la démocratie directe sans hiérarchie au niveau local au cœur d’une petite ville des Ardennes. Le procédé qui consiste à faire venir un élément étranger dans les rouages traditionnels d’une campagne municipale portée par 5 listes dans une ville de 6518 habitants (source INSEE de 2015) est une idée d’une brillante perspicacité qui permet de faire surgir conjointement fiction et réalité dans les enjeux d’une campagne électorale où la démocratie directe est encore un enjeu d’une grande frilosité pour beaucoup.

"Municipale" de Thomas Paulot © Rezo Films

Le film est chaleureusement accompagné par l’humanité confondante de l’acteur Laurent Papot qui assume avec une conviction profonde son rôle tout en sachant faire un pas de côté essentiel pour laisser place aux magnifiques portraits d’habitants dans leurs implications politiques dans leurs prises de paroles.

Alors que toute la colorimétrie du film est à la fois grise et bleutée, dans une image sous-exposée, à l’exception de l’arrivée du printemps dans la dernière séquence, et que la réalité sociale est marquée par le chômage dû à la désinsdustrialisation massive, Municipale transpire la certaine candeur de lendemains solidaires. L’utopie de L’An 01 de Gébé avec son humour et sa générosité semble inspirer ici le renouvellement de l’horizon politique que porte nettement l’équipe du film dans la continuité de Nuits debouts et des mouvements démocratiques de la mise en lien horizontale des Gilets jaunes. Il n’y a au cœur du film aucun ennemi identifié à l’exception du désenchantement et du fatalisme des enjeux démocratiques.

Thomas Paulot avec sa petite équipe complice et son large soutien d’une partie des habitants impliqués de Revin ont pu ouvrir la voie d’une nouvelle réflexion rafraîchissante au cœur du dispositif étouffant des institutions républicaines à fonctionnement pyramidal.

La volonté de faire émerger en chacun des électeurs un « chaos » créatif pour renouveler les façons de penser le politique au niveau local est dans un ultime dénouement inattendu dépassée par l’arrivée mondiale de la pandémie de Covid 19. Ce moment de premier confinement qui laisse certaines municipalités dans un entre deux inédit proche de la situation annoncée par le candidat Laurent Papot de retirer la fonction monarchique du maire pour renouveler le sens démocratique du pouvoir partagé horizontalement entre citoyens pourrait alors être l’enjeu d’un autre film effervescent.

Municipale
de Thomas Paulot
111 minutes. France, 2021.
Couleur
Langue originale : français

Scénario : Milan Alfonsi, Ferdinand Flame, Thomas Paulot
Images : Thomas Paulot
Montage : Rémi Langlade
Son : Juliette Mathy
Production : L’Heure d’été
Producteur : Lucas Le Postec
Distributeur (France) : Rezo Films

Sortie salles (France) : 26 janvier 2022

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — Politique
Personnel et notes de frais : les dossiers de la députée macroniste Claire Pitollat
Dix-neuf collaborateurs en cinq ans, des accusations de harcèlement et des dépenses personnelles facturées à l’Assemblée : le mandat de la députée du sud de Marseille, candidate à sa réélection, n’a pas été sans accrocs. Notre partenaire Marsactu a mené l’enquête.
par Jean-Marie Leforestier et Violette Artaud (Marsactu)
Journal
En France, le difficile chemin de l’afroféminisme
Dans les années 2010, le mouvement afroféministe, destiné aux femmes noires, a connu en France un certain engouement. Il a même réussi à imposer certaines notions dans les débats militants, mais il peine à se constituer comme un courant à part entière.
par Christelle Murhula
Journal
Orange : la journée des coups fourrés
Redoutant une assemblée générale plus problématique que prévu, la direction du groupe a fait pression sur l’actionnariat salarié pour qu’il revienne sur son refus de changement de statuts, afin de faire front commun pour imposer la présidence de Jacques Aschenbroich. Au mépris de toutes les règles de gouvernance et avec l’appui, comme chez Engie, de la CFDT.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance…ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse