Une femme et un homme en noir ou la mort de MiB

Molly souhaite coûté que coûte intégrer l'équipe secrète des Men in Black qui gère les liens avec les extraterrestres sur Terre. Elle est rapidement associée à l'agent C dans une enquête alors que la survie de l'univers est en jeu.

"Men in Black : International" de F. Gary Gray © Sony Pictures "Men in Black : International" de F. Gary Gray © Sony Pictures
Sortie Blu-ray : Men in Black : International de F. Gary Gray

Les Men in Black sont de retour pour un quatrième volet après les trois films réalisés par Barry Sonenfeld en 1997, 2002 et 2012 avec Will Smith et Tommy Lee Jones. Mais cette fois-ci, exit les acteurs principaux et le réalisateur de la saga : c'est une nouvelle histoire, un spin-off, qui n'ose même pas construire un lien avec les épisodes précédents exceptés quelques légers éléments, comme l'agent O ou le chien de garde, ou encore un tableau des hauts faits des Men in Black,précédents. Le nouveau duo est porté par deux acteurs tout droit issus de l'univers des Avengers, avec notamment un clin-d'œil pour Chris Hemsworth croyant pouvoir prendre le dessus avec un marteau face à son adversaire comme lorsqu'il interprète Thor. C'est là peut-être le plus ambitieux élément d'un scénario qui ne fait preuve d'aucune imagination, ne renouvelle aucunement l'univers de la saga, prétend être une comédie sans jamais y parvenir et surfe sur la vague MeToo sans le moindre propos à tenir. Pour faire oublier l'absence de récit original, les scènes d'action propose tant bien que mal de monopoliser l'attention du spectateur mais elles manquent trop d'enjeu pour pouvoir les accepter pleinement. Dès lors le film se déroule platement avec de grands méchants invincibles réduits en miettes subitement sans explication crédible, un duo qui se forme parce que le scénario l'a demandé, un play-boy stupide et jamais drôle, une femme obstinée, intelligente qui joue sans conviction l'héroïne qui ne tombera pas amoureux du bel-âtre au centre de l'histoire. Il en résulte une histoire qui se suit avec de grandes longueurs et une infinie absence d'enjeux.

 

 

814z1zbubpl-sl1500
Men in Black : International
réalisé par F. Gary Gray
Avec : Chris Hemsworth (l'agent H / Henry), Tessa Thompson (l'agent M / Molly), Liam Neeson (Grand T, le chef de l'agence britannique des MIB), Kumail Nanjiani (Pionny), Rebecca Ferguson (Riza) Rafe Spall (l'agent C), Emma Thompson (l'agent O), Laurent et Larry Nicolas Bourgeois (Les Jumeaux), Kayvan Novak (Vungus), Tim Blaney (la voix de Frank le chien)
USA, 2019.
Durée : 115 min
Sortie en salles (France) : 12 juin 2019
Sortie France du Blu-ray : 23 octobre 2019
Format : 2,00 – Couleur
Éditeur : Sony Pictures
Bonus :
Scènes coupées
alien-cestry.com
Neurolyseur : comme si de rien n’était
Bêtisier
Nouvelles recrues, costumes classiques
C’est parti ! Les coulisses de l’action & des cascades
Juste ici : gadgets, armes & véhicules
Développer l’univers de MIB
Les Twins donnent tout sur la piste de danse
Commentaires de Frank le chien & Pionny
Au cas où vous auriez été neuralysé : récapitulatif MIB

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.