"On n'est pas des marques de vélo" et "L'Âcre parfum des immortelles" de J.-P. Thorn

Dans ce volume 2 des éditions DVD consacrés à la filmographie de Jean-Pierre Thorn, deux films se font échos et dialoguent à quinze ans de distance autour du hip hop, de la place des jeunes dans la société, de l’engagement dans la lutte sociale et de l’amour, toujours.

"L'Âcre parfum des immortelles" de Jean-Pierre Thorn © JHR Films "L'Âcre parfum des immortelles" de Jean-Pierre Thorn © JHR Films
Sortie du coffret DVD : Jean-Pierre Thorn volume 2

Dans cette édition DVD proposée de manière salutaire par JHR Films sont réunis le dernier film à ce jour réalisé par Jean-Pierre Thorn intitulé L'Âcre parfum des immortelles ainsi que le documentaire On n'est pas des marques de vélo qui replonge dans les années 2000 avec le scandale de l’application judiciaire des doubles peines. Les deux films dialoguent d’autant plus entre eux que le second vient prolonger toutes les paroles lancées dans chacune des réalisations de Jean-Pierre Thorn. Celui-ci plonge ainsi de manière rétrospective dans l’ensemble de sa vie de réalisateur avec en filigrane la narration d’un amour trop tôt disparu qui semble être la flamme de son engagement dans les luttes sociales et ses luttes contre les stigmatisations, avec ou sans sa caméra. Car Jean-Pierre dans ce film testament livre le secret d’une implication sociale à travers sa caméra nourrie d’un amour profond et irremplaçable qui représente aussi l’élan de la jeunesse qu’il n’a jamais cessé au fil des décennies de suivre, accompagner et filmer. Ce regard rétrospectif proposé dans L'Âcre parfum des immortelles est porté par une mise en scène qui laisse la part belle à la liberté poétique à la manière aussi de la philosophie du hip hop où, lorsque la parole n’est plus en mesure d’être entendue, les corps peuvent encore déclamer leur implication politique.

Jean-Pierre Thorn fait toujours preuve d’une perspicacité dans son propos comme dans ses images pour se faire l’avocat de Bouda, danseur de hip hop de génie, subissant la mesure ministérielle xénophobe de la double peine, tout en rappelant l’histoire des luttes et des revendications sociales dont le hip hop est une expression d’une fascinante puissance. La caméra dirigée par Jean-Pierre Thorn dans On n'est pas des marques de vélo ne se contente pas d’enregistrer des témoignages des jeunes de la banlieue parisienne mais elle vient enregistrée les performances artistiques corporelles dans plusieurs séquences qui sont autant de moments tout droit issus de la comédie musicale. Pour Jean-Pierre Thorn, la création artistique va de pair avec la manifestation de la vie et la possibilité pour chacun de trouver sa place dans la société sans être stigmatisé.

 

 

jpt-vol2-low
On n'est pas des marques de vélo
de Jean-Pierre Thorn
France, 2003.
Durée : 89 min
Sortie en salles (France) : 24 septembre 2003

 

L'Âcre parfum des immortelles
de Jean-Pierre Thorn
France, 2019.
Durée : 79 min
Sortie en salles (France) : 23 octobre 2019

 


Sortie France du DVD : 20 avril 2021
Couleur
Langue : français.
Éditeur : JHR Films

Bonus :
un livret (24 pages)

On n’est pas des marques de vélo :
« Soul Dragon » : création de Farid Berki avec l’Opera and Dance College of Shanghaï Theater Academy

L’Âcre parfum des immortelles :
« Immortelle passion » : entretien avec Alain Chene
Rencontre avec le public de Gindou Cinéma
Un week-end avec les Gilets Jaunes du rond-point de Montabo

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.