Facebook, my Big Brother

En quelques années, la sphère Internet s'est immiscée dans nos vies aux endroits les plus intimes, répondant à l'isolement de la société urbaine. Le pouvoir des grandes sociétés du Web est devenu énorme, plus impressionnant encore que les capacités du Big Brother imaginé par George Orwell dans son roman « 1984 ».

"Les Nouveaux loups du web" de Cullen Hoback © Jupiter Films "Les Nouveaux loups du web" de Cullen Hoback © Jupiter Films

Au sujet du DVD : Les Nouveaux loups du web de Cullen Hoback

Cullen Hoback, réalisateur de ce documentaire, a décidé de mener son enquête sur le respect de la vie privée des usagers d'Internet et comme on peut s'y attendre, le constat est alarmant. Comme le titre français le souligne assez justement, les internautes, nous tous, puisque cet article est diffusé sur Internet, sont comme le petit chaperon rouge qui se retrouve dans la forêt inconnue et qui doit faire confiance immédiatement auloup maître des lieux, en vaguant de ci de là sans se douter qu'il a le pouvoir sur elle d'arriver plus rapidement à ses fins. Et comme le loup et le chaperon rouge, internautes et grandes sociétés du Web, autrement dit la GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), n'ont pas les mêmes intérêts à défendre. Et tout commence par cette charte que les internautes signent pour avoir accès aux services Internet divers et où cet accord implique la cessation immédiate de leurs droits sur l'exploitation de leur vie privée. Plusieurs scandales ont éclaté mais sans jamais remettre en cause cette violation permanente de la vie privée de millions d'utilisateurs. Le documentaire s'intéresse plus particulièrement aux conséquences de cette clause signée et aussi à son évolution au fil du temps. Tourné aux USA, le film montre les dérives de l'application du Patriot Act après le 11 septembre 2001 qui permet d'avoir accès sans limites à tous les échanges privés sur Internet de la part des services de sécurité du pays. On découvre par exemple ce scénariste de séries télévisées qui a fait des recherches sur des assassinats sur le Web et qui se retrouve confronté en peu de temps aux services d'ordre. En encore ces personnes qui annoncent sur les réseaux sociaux leur intention de manifester lors d'un événement de la couronne anglaise et qui se trouvent violemment retenues en garde à vue prolongée avant même d'avoir pu sortir dans la rue. Facebook n'a pas été qu'un outil pour les révolutions du Printemps arabe en 2011 ! Il a été une arme puissante sans précédent pour tous les services secrets de chaque pays, à commencer par le FBI aux USA comme l'atteste ce documentaire.
Le réalisateur s'attache à montrer une grande part de dérives des puissantes sociétés du Web qui semblent pouvoir évoluer au-dessus des lois, au nom du tout sécuritaire, du dogme d'une croissance économique qu'il ne faut pas interrompre et dont les promoteurs seraient ces multinationales de la GAFA. Le film est un bon outil pour amorcer des débats citoyens sur les usages méconnus d'Internet mais il manque souvent de rigueur dans l'investigation, dénonçant tous azimuts dans une fougue énergétique rappelant celle de Michael Moore, mais selon un montage plutôt brouillon. De plus, de la GAFA, les fameux loups du Web, on en voit qu'un, Gacebook, laissant dans l'ombre la responsabilité des autres.
Les bonus de cette édition DVD, qui ont une durée qui dépasse celle du film, en proposant à des spécialistes du Web de s'exprimer, à savoir Pierre Yves Gosset (Framasoft) et Adrienne Charmet-Alix (La Quadrature du net), apportent plus d'éléments éclairant pour comprendre les enjeux et le fonctionnement d'Internet que le documentaire lui-même. Pour cette raison, l'édition DVD avec ces bonus est précieuse, car ces spécialistes prennent le temps de partager leurs connaissances, sans la contrainte de livrer un scénario de films d'horreur ou de science-fiction, qui se termine notamment par le mépris affiché sans complexe d'un jeune homme aux allures simples qui détient l'univers entre ses mains : Mark Zuckerberg. Ce documentaire est encore plus d'actualité après le scandale Cambridge Analytica. Suite au prochain épisode.

 

 

les-nouveaux-loups-du-web-3760117157437-0
Les Nouveaux loups du web
Terms and Conditions May Apply

de Cullen Hoback
USA, 2013.
Durée : 79 min
Sortie en salles (France) : 6 janvier 2016
Sortie France du DVD : 5 décembre 2017
Couleur
Langues : anglais, français - Sous-titres : français.
Éditeur : Jupiter Communications
Bonus :
Retrouvez de nombreuses thématiques autour du Web et de l’Open Source
Découvrez des spécialistes comme Pierre Yves Gosset (Framasoft) et Adrienne Charmet-Alix (La Quadrature du net) qui vous expliqueront comment rester maître de ses données

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.