Animation et prise de vue réelle : aux origines de Disney

Suite des aventures de la petite Alice espiègle et toujours prête à sauter dès que l'occasion se présente dans l'aventure dans un monde de toons.

"Alice joueuse de flûte" (Alice the Piper) de Walt Disney © Malavida "Alice joueuse de flûte" (Alice the Piper) de Walt Disney © Malavida
Sortie DVD : Alice comedies volume 2 de Walt Disney

Dans ce programme réunissant quatre courts métrages des aventures de la petite Alice dans le monde animé des toons, c'est l'opportunité pour les plus grands de voyager dans l'expérience archéologique du cinéma de Disney à venir. Plusieurs jeunes interprètes prennent ici les traits d'Alice dans des films réalisés entre 1924 et 1927. L'actrice n'est alors pas ce qui porte le récit mais plutôt sa présence et son interaction, même si elle est, au commencement de l'hybridation entre prises de vues réelles et animation, encore parfois fragile. Cela n'empêche pas d'être touché, surtout lorsque le récit est suffisamment avancé et porté par une trame, qu'il s'agisse d'une adaptation libre du Joueur de flûte de Hamelin des frères Grimm ou d'une appropriation de la figure du western déjà en vogue dans le cinéma US au milieu des années 1920. D'un film à l'autre, le mélange n'est pas constant : ainsi dans Jour de pêche une grande partie du film est en prise de vue réelle et il fait suite à un autre court métrage où l'on pouvait voir Alice en chef de bande de garçons joueurs. C'est bien l'ensemble des courts qui permet ainsi de se faire une idée du personnage Alice un peu trop souvent présentée aussi rapidement que la psychologie d'un toon concentrée dans l'action de ses aventures.
Dans plusieurs films, une amitié complice se noue entre elle et un chat noir qui la délivre d'ailleurs des mains du méchant Pat Hibulaire dans le western L'Ouest moutonneux. L'art du burlesque est ici à l'œuvre, faisant d'Alice le chaînon manquant entre Charlot et Mickey Mouse. En revanche, le personnage d'Alice, interchangeable, est moins intéressant que l'ensemble des aventures dans lesquelles elle plonge.
Il faut également noter que l'édition Malavida propose une version d' Alice joueuse de flûte d'autant plus dynamique que la musique originale a été composée par Manu Chao pour l'occasion ! Quant au bonus, les court métrage Alices brown Derby bien que totalement silencieux en l'absence de bande sonore contrairement aux autres, n'en possède pas moins des ressorts comiques très efficaces autour d'un cheval mécanique des plus surprenants !

 

 

alice-comedies-volume-2-dvd
Alice comedies volume 2
de Walt Disney
Jour de pêche (Alice's Fishy Story, 1924)
La Magie du cirque
(Alice's Circus Daze, 1927)
L'Ouest moutonneux (Alice in the Wooly West, 1926)
Alice joueuse de flûte (Alice the Piper, 1924)

États-Unis – 1924-27.
Durée : 40 min
Sortie en salles (France) : 17 janvier 2018
Sortie France du DVD : 6 novembre 2019
Format : 1,33 – Noir & Blanc
Langue : muet - Sous-titres : français.
Éditeur : Malavida
Bonus :
Alices brown Derby (8 min, 1926)
Livret 12 pages
Cahier d'activités pour enfants et parents (50 pages) à imprimer

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.