Cannes 2021, sélection ACID – "Vedette" de Claudine Bories et Patrice Chagnard

Dans les Alpes suisses, les cinéastes Claudine Bories et Patrice Chagnard ont pour voisines deux femmes éleveuses de vaches, des reines d’un concours très suivi. L’une d’elle prénommée Vedette commence une relation privilégiée avec Claudine Bories.

"Vedette" de Claudine Bories et Patrice Chagnard © New Story "Vedette" de Claudine Bories et Patrice Chagnard © New Story
Programmation ACID au festival de Cannes 2021 : Vedette de Claudine Bories et Patrice Chagnard

De l’univers urbain des problématiques sociales questionnée avec une grande perspicacité qu’il s’agisse de l’accueil des demandeurs d’emploi (Les Règles du jeu, 2014) comme des demandeurs d’asile (Les Arrivants, 2009), Claudine Bories et Patrice Chagnard réalisent un grand pas de deux autour d’une plongée rurale dans les Alpes suisses. L’héroïne éponyme de leur film est une vache qui prend peu à peu une grande place dans le récit documentaire mis en scène par Claudine Bories et Patrice Chagnard où l’animalité vient questionner le rapport à l’altérité de l’être humain, trop cartésien pour être honnête.

Les réalisateurs font une plongée progressive dans un univers qui commence par un concours, se poursuit par un troupeau, quelques échanges avec les éleveuses et surtout la relation entre Claudine Bories et Vedette. L’approche se veut écologique, politique et philosophique pour remettre en cause la hiérarchie entre les êtres vivants qui concoure au véritable désastre environnemental. Le couple de documentaristes fait toujours montre d’un grand art pour faire émerger un récit autour de la mise en scène d’une héroïne dans la tradition du cinéma classique, mais en cherchant à épouser le rythme de la vie localement. L’approche de Claudine Bories est souvent maladroite et sa rencontre avec l’animalité un peu trop accélérée pour servir le processus narratif du film et se trouve moins perspicace dans cette proximité du monde animal et agricole que celle d’un Pierre Creton. En revanche, c’était une prise de risque courageuse de la part de Claudine Bories d’assumer un personnage devant la caméra même s’il était tentant de suivre davantage l’approche des éleveuses dans leurs gestes d’affection et de communication avec leurs vaches.

 

 

Vedette
de Claudine Bories et Patrice Chagnard
Fiction
100 minutes. France, 2021.
Couleur
Langue originale : français

Scénario : Claudine Bories et Patrice Chagnard
Images : Patrice Chagnard
Montage : Émeline Gendrot
Musique : François Macherey
Son : Patrice Chagnard et Pierre Carrasco
Production : Les Films du Parotier et New Story
Distributeur : New Story

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.