"La Grand-messe" de Méryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier

En 2017, des passionnés du Tour de France s’installent au bord de la route avec leur camping-car à 3 km du col de l’Izoard, plus d’une semaine avant l’arrivée des cyclistes. Ensemble, ils partagent un quotidien dans une forme de vie de village limitée dans le temps.

"La Grand-messe" de Méryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier © Les Alchimistes "La Grand-messe" de Méryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier © Les Alchimistes
Sortie DVD : La Grand-messe de Méryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier

Deux univers se réunissent sous la houlette de deux réalisateurs pour offrir une vision décalée et inédite, nourrie de la tendresse documentaire et humaniste des émissions belges Strip-Tease et du sens subtil de l’humour et du plaisir de la composition de l’image d’un Jacques Tati. Méryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier apportent chacun leurs approches individuellement bien construites, la fiction à l’humour décalée pour le premier et le documentaire aux sujets inédits pour le second. Ensemble, ils s’intéressent à celles et ceux qui restent en hors champs de la « grand-messe » médiatique du Tour de France cycliste : ces passionnés au bord des routes qui nourrissent une sociabilité très forte à l’instar de ce qui peut se jouer sur un camping. Il s’agit surtout de couples à la retraite issue de la classe ouvrière venus pour une partie d’entre eux du nord de la France pour partager leur passion au grand air des montagnes alpines.
Leur quotidien qui se déroule sur plus d’une semaine avant l’arrivée des cyclistes au col de l’Izoard, est rythmé au fil d’instants magiques de partages et du plaisir renouvelé d’être présent et disponible à l’autre. L’humanité que saisit avec pudeur et une touche subtile d’humour ce documentaires, fait des personnes que la caméra filme les véritables héros fascinants à mille lieues plus réjouissants que le spectacle des sportifs super-héroïques inaccessibles qui se contentent de filer sans laisser de partage de convivialité. D’ailleurs, les financeurs que sont les marques, lancent en passant de leurs voitures non sans quelque condescendance des objets publicitaires censés symboliser une part de la notoriété médiatique du Tour de France. Face à cette mise en scène dirigée par des chaînes de télévision, les caméras de Méryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier privilégient la non mobilité pour saisir au plus l’ineffable expérience de la sociabilité. Il en découle un portrait contemporain d’une certaine partie de la société française en retraite inscrite dans le mouvement médiatique et le rythme saisonnier qu’impose le rituel du Tour de France. Le tour de force de ce documentaire est de pouvoir rendre plus beaux les portraits humains que les prises de vues des paysages alpins enregistrés en panoramique !

 

 

la-grand-mee-dvd
La Grand-messe
de Méryl Fortunat-Rossi et Valéry Rosier
France, Belgique, 2019.
Durée : 70 min
Sortie en salles (France) : 3 juillet 2019
Sortie France du DVD : 7 juillet 2020
Couleur
Langue : français.
Éditeur : Les Alchimistes Films

Bonus :
Entretien avec les réalisateurs
Bande-annonce

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.