Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2011 Billets

5 Éditions

Billet de blog 21 févr. 2021

"Une affaire d’hommes" un film de Nicolas Ribowski

Louis Faguet, un riche promoteur immobilier, développe une passion forte pour le cyclisme lorsqu’il rencontre le commissaire Servolle dont il devient l’ami, jusqu’au jour où Faguet est suspecté d’avoir assassiné son épouse.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sortie du DVD : Une affaire d’hommes de Nicolas Ribowski

Ce polar, opposant deux brillants acteurs, n’a rien perdu de son efficacité quarante ans après sa réalisation. C’est aussi l’occasion de rendre hommage à Claude Brasseur disparu en décembre 2020 et qui trouvait dans ce film l’un de ses rôles les plus convaincants. Tout commence innocemment sur une histoire d’amitié et se poursuit avec une enquête policière où le suspect choisi dès le début laisse entendre une intrigue aux multiples surprises. Plus que l’enquête elle-même, c’est la trahison au sein d’une amitié virile qui est au centre de l’attention, doublée d’une dénonciation d’une France pas si démocratique que cela, malgré les attentes initiales. En effet, la passion pour le cyclisme présente une solidarité masculine entre des individus d’origines sociales distinctes mais où les privilèges de classe ne tarderont pas à reprendre le dessus, comme une suspicion forte dans la nouvelle France de l’arrivée de Mitterrand à la présidence. Le milieu du cyclisme est ainsi un bon endroit pour saisir la société française dans son ensemble.

Mêler polar et monde du cyclisme est une brillante idée, l’enquête se révélant être une histoire de timing et de compétitions diverses. Les dialogues sont finement écrits, portés par un Claude Brasseur survolté et un Jean-Louis Trintignant inquiétant par son innocence trouble. Malgré quelques longueurs, Une affaire d’hommes en osant également poser l’amour entre deux hommes au sein de son intrigue de manière subtile mais plutôt explicite est une réussite portée encore une fois par le talent de ses deux interprètes principaux.

Une affaire d’hommes
de Nicolas Ribowski
Avec : Claude Brasseur (le commissaire divisionnaire Servolle), Jean-Louis Trintignant (Louis Faguet, riche promoteur immobilier), Jean-Paul Roussillon (le juge Dauzat), Jean Carmet (M. Kreps), Patrice Kerbrat (Ensor, l'adjoint de Servolle), Éva Darlan (Solange Servolle), Béatrice Camurat (Lalie, la maîtresse de Louis), Jean-Pierre Bernard (Jean), Peter Bonke (Franck, le statisticien du peloton), Alain Claessens (Jean-Pierre, l'avocat), Greg Germain (Dji, le peintre), Jacques Giraud (Roland, le plombier), Élisabeth Huppert (Sylvia Faguet, la femme de Louis, assassinée), Serge Sauvion (Le Glohennec, inspecteur de police, ex-champion cycliste), Roland Giraud (un inspecteur de police), Noëlle Châtelet (la sociologue), Jean Le Mouël (Henri, l'ébéniste), Jean Message (Henri, le typographe), Jean Morino-Ros (Aldo, le restaurateur), Georges Conchon (le médecin), Alain Lenglet, Jacques Boudet
France, 1981.
Durée : 105 min
Sortie en salles (France) : 10 novembre 1981
Sortie France du DVD : 17 février 2021
Couleur
Langue : français.
Éditeur : LCJ Éditions et Productions

Bonus :
La Petite criminelle, entretien exclusif avec le réalisateur Nicolas Ribowski autour de son film (35 min)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux