"Police Connection" (Badge 373) de Howard W. Koch

Dans les bas-fonds de New York, un policier raciste et violent, qui a été démis de ses fonctions, cherche à trouver l’assassin de son collègue. Sa quête folle le conduit vers un groupement d’indépendantistes portoricains révolutionnaires.

mv5bywqxy2rknjgtn2mwos00zdzilwjlmjitodm5yzi0yzk2mdy2xkeyxkfqcgdeqxvymjuyndk2odc-v1
Sortie Blu-ray : Police Connection de Howard W. Koch

Film surprenant avec un Robert Duvall magistral dans le rôle principal, Police Connection (Badge 373) décrit le désenchantement des forces de l’ordre qui doivent porter et défendre les valeurs de l’Amérique et qui dans ses excès plonge dans une folie sans retour. Le film fait suite à l’atmosphère poisseuse et malaisant d’un Dirty Harry mais avec un autre enjeu que celui du policier tueur d’élite. En effet, le personnage du policier déchu n’a, tout au long du film, rien qui puisse le rendre attachant et rien non plus qui l’entraîne à être totalement détestable. Robert Duval a réussi à créer un personnage complexe inspiré de la vie d’un personnage réel, celle du policier Eddie Egan qui devint une vedette en faisant plusieurs milliers d’arrestations le temps de 15 ans d’exercice de son métier. Celui-ci est ensuite devenu acteur et il apparaît d’ailleurs dans le film sous la forme d’un hommage réflexif dans le rôle du supérieur d’Eddie Ryan qui lui conseille vivement de rester tranquille. En effet, il y a une certaine ironie extradiégétique à voir le vrai Eddie Egan juger son propre personnage à l’intérieur du film à travers à un regard totalement différent du sien.

D’un Dirty Harry le film devient une réflexion politique pertinente sur la déception d’un pays qui ne tient pas les promesses d’hospitalité et de métissage. En outre, le film donne une vraie place au discours revendicatif des indépendantistes portoricains qui s’opposent à la violence impérialiste et coloniale des USA à Porto Rico. Ce discours politique est inattendu dans ce type de production et témoigne de la qualité du contenu d’un scénario dont les éléments n’ont rien de gratuit.

Quant au sens de la mise en scène, Howard W. Koch est un bien meilleur producteur que réalisateur puisque le film cumule des longueurs, des invraisemblances, des manques de rythme. Le film aurait dû être confié à un réalisateur comme Sydney Lumet pour prendre une toute autre ampleur. Il n’en reste pas moins une très belle surprise à découvrir.

 

 

police-connection-dvd
Police Connection
Badge 373
de Howard W. Koch
Avec : Robert Duvall (Eddie Ryan), Verna Bloom (Maureen), Eddie Egan (le lieutenant Scanlon), Henry Darrow (William Salazar), Felipe Luciano (Ruben Garcia), Chico Martínez (Frankie Diaz), Louis Cosentino (Gigi Caputo), Marina Durell (Rita Garcia), Luis Avalos (Chico)
USA, 1973.
Durée : 115 min
Sortie en salles (France) : 20 septembre 1973
Sortie France du Blu-ray : 15 juin 2021
Format : 1,85 – Couleur
Langues : anglais, français - Sous-titres : français.
Éditeur : BQHL Éditions

Bonus :
Présentation du film par François Guérif, auteur, journaliste, éditeur, collections Rivage Noir et Rivage Thriller

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.