Le cinéma au cœur des rêves

Dom, un homme meurtri par le suicide de son épouse, constitue une équipe pour réaliser une extraction auprès d’un riche héritier en entrant dans plusieurs strates de ses rêves et toucher au plus profond son inconscient.

"Inception" de Christopher Nolan © Warner Bros. "Inception" de Christopher Nolan © Warner Bros.
Sortie de l’édition Blu-ray Steelbook : Inception de Christopher Nolan

Entre les deux volets de sa trilogie Batman, Christopher Nolan réussissait à mettre en scène un projet qu’il avait commencé à écrire dix ans plus tôt mais pour lequel ses producteurs ne lui faisait encore suffisamment confiance. Avec le recul, dix ans plus tard à l’occasion de cette nouvelle édition vidéo Steelbook concomitante de la sortie en salles de son dernier Tenet, on peut noter que l’indépendance que Christopher Nolan peut expérimenter dans ses scénarios notamment autour de la singularité de son rapport au temps, explose de manière magistrale dans trois de ses films : Memento, Inception et Dunkerque. Chacun de ces films, en se servant au départ d’un genre comme d’un prétexte à fiction, propose à chaque fois une magistrale leçon de mise en scène où le sens du montage est une écriture centrale, sur le temps.
Christopher Nolan trouve de films en films une équipe fidèle avec laquelle il peut créer en parfaite symbiose. Si cela est évident devant sa caméra avec des acteurs qui ne le quittent pas comme une troupe de théâtre fidèle, il faut aussi constater que cette intimité des enjeux artistiques et des thématiques de Christopher Nolan est rendue possible par une équipe extrêmement qualifiée au sein de laquelle on trouve cette pièce clé que constitue le monteur Lee Smith. Inception est une parfaite illustration de l’écriture du film incontournable au montage, rendant implicitement hommage à cette étape essentielle de la réalisation d’un film. Il est aussi un moyen pour Christopher Nolan de réaffirmer son indépendance et ses ambitions de cinéaste : à cet égard, Inception est assurément le film qui lui permet de gagner un nouveau statut, d’autant plus que le résultat sera largement bénéficiaire pour ses financeurs. Le cinéaste peut dès lors continuer à marcher dans les pas de Stanley Kubrick dont plusieurs séquences d’Inception évoquent directement 2001, l’odyssée de l’espace.
Sur le principe de réaliser à la fois un film de casse, un thriller de science-fiction et une aventure à la manière de James Bond et de Mission Impossible, Inception est aussi une réflexion métaphysique sur les profondeurs de l’esprit autant qu’une métaphore sur le sens du cinéma, l’extraction des rêves étant le principe de la mécanique cinématographique. Dans ses références aux origines diverses autant que multiples, on trouve notamment Matrix des Wachowski autant que L’Enfer de Dante et les jeux vidéo. Assumant pleinement la pluralité hétérogène de ses sources d’inspiration, Christopher Nolan, embrasse en même temps une réflexion globale des médias artistiques qui influencent nos rêves.
Cette édition spéciale Steelbook offre une grande place aux bonus pour offrir une nouvelle de rêves et de réflexions à ce film incontournable.

 

 

inception-steelbook-2020-blu-ray
Inception
de Christopher Nolan
Avec : Leonardo DiCaprio (Dominic « Dom » Cobb, l'extracteur), Joseph Gordon-Levitt (Arthur, l'organisateur), Ellen Page (Ariane, l'architecte), Tom Hardy (Eames, le faussaire), Ken Watanabe (Mr. Saito, le touriste), Marion Cotillard (Mallorie « Mal » Cobb, l'ombre), Dileep Rao (Yusuf, « le chimiste »), Cillian Murphy (Robert Michael Fischer Jr., la cible), Tom Berenger (Peter Browning), Michael Caine (le professeur Stephen Miles), Lukas Haas (Nash), Pete Postlethwaite (Maurice Fischer)
USA, 2010.
Durée : 148 min
Sortie en salles (France) : 21 juillet 2010
Sortie France du Blu-ray Steelbook : 19 août 2020
Format : 2,40 – Couleur
Langues : anglais, français, allemand, italien - Sous-titres : français, allemand, italien, néerlandais.
Éditeur : Warner Bros. Entertainment France


Bonus :
Blu-ray du film :
Mode « Extraction », insertion de modules making of en cours de visionnage (HD - 44’11” - VOST) :

  • L’origine d’Inception
  • Le château japonais: le rêve s’écroule
  • Désintégration du Café parisien
  • Construire une architecture paradoxale
  • Le train de marchandises
  • Embuscade dans les rues de la ville
  • Le bar qui s’incline
  • Les couloirs en rotation
  • La forteresse dans la montagne
  • Simulation de l’apesanteur
  • Les Limbes : la conception de l’espace des rêves
  • L’explosion de la forteresse
  • La musique des rêves
  • Le partage des rêves

Accès BD-Live : bandes-annonces Warner (VOST)

Blu-ray des bonus :
Les coulisses du film (HD - VOST) :

  • Les rêves : le cinéma du subconscient (44’29”)
  • Inception : la mission Cobol (14’33”)

5.1 la bande originale d’Inception : 10 morceaux de la bande originale du film (DTS-HD MA 5.1 - 38’38”)
Extras :

  • Galerie d’art conceptuel (32 dessins)
  • Archive d’art promotionnel (12 affiches)

3 bandes-annonces (4’50” - VO)
13 spots TV (11’28” - VO)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.