L'enchantement de l'animation artisanale selon Hermína Týrlová

Six courts-métrages d'une réalisatrice tchèque de génie du cinéma d'animation d'après-guerre usant d'éléments du quotidien pour les réenchanter.

"Drôles de cigognes !" (Holcicka nebo chlapecek) d'Hermína Týrlová © Malavida "Drôles de cigognes !" (Holcicka nebo chlapecek) d'Hermína Týrlová © Malavida
Sortie DVD : Drôles de cigognes ! de Hermína Týrlová

Hermína Týrlová avait déjà connu, grâce au travail du distributeur Malavida, une remise au jour de ses films avec les copies restaurées et l'édition vidéo de Ferda la fourmi. Cette fois-ci ce programme de courts-métrages s'étalant de 1966 à 1982 permet d'avoir un véritable florilège de la richesse de son art d'enchanter le réel à partir d'éléments simples, pour certains mis au rebut, du quotidien. C'est ainsi avec un morceau de laine que le premier court Potes en pelote (Rozpustilí braskové, 1981) débute son animation après avoir commencé avec un récit documentaire en prises de vues réelles d'une jeune femme devant son métier à tisser. Le Cavalier dézingué (Prak Darebák, 1982) réalisé peu de temps après débute avec la même introduction : un artisan laisse les objets qu'il a confectionnés et ceux-ci commencent à s'animer. Comme si la créativité ne pouvait s'empêcher de continuer à faire vivre les objets devenus magiques par le toucher de l'artisan. Hermína Týrlová ne cesse implicitement à travers ses films de rendre hommage au savoir-faire artisanal opposé à l'inhumanité du travail industriel à la chaîne de produits manufacturés, qu'il s'agisse du cinéma d'animation de l'époque issue des studios Disney ou du cinéma en général issu des grands studios. Ce thème se trouve d'ailleurs évoqué dans Le Mirliton fripon (Pístalka, 1971) où la production quasi industrielle des plaisirs dans le château ne parvient pas à contenter la princesse qui trouvera en revanche une nouvelle perspective enchantée de la vie grâce à la flûte d'un humble berger.
L'animation d'objets du quotidien des films inscrits dans des prises de vue réelles font immédiatement référence au cinéma burlesque avec le même sens ludique de faire exploser la rationalité trop forte du quotidien du monde organisé par les adultes : lorsque les objets prennent vie, qu'il s'agisse de pelotes de laine, de jouets en bois ou encore d'une lettre, ceux-ci se comportent avec toute la force joviale et iconoclaste des enfants. Cette âme de l'enfance est non seulement présente dans le récit mais encore dans la matière utilisée pour l'animation : de la laine, de la pâte à pain, du bois, une lettre ! Autant d'éléments accessibles à la sensibilité d'un enfant qui rend encore plus concret l'émerveillement du quotidien encouragé autant que procuré par le cinéma d'Hermína Týrlová.

 

 

716sspb10cl-ac-sl1333
Drôles de cigognes !
Programme de courts métrages réalisés par Hermína Týrlová
Potes en pelote (Rozpustilí braskové)
1981 • 9’20 • couleur • République tchèque • Laine

Drôles de cigognes ! (Holcicka nebo chlapecek)
1966 • 7’24 • couleur • République tchèque • Laine

Le Mirliton fripon (Pístalka)
1971 • 13’26 • couleur • République tchèque • matériaux divers

Le Cavalier dézingué (Prak Darebák)
1982 • 8’43 • couleur • République tchèque • Bois

Panique à la basse-cour (Hracky placky)
1980 • 5’43 • couleur • République tchèque • Pâte à pain

Tchécoslovaquie, 1966-1982.
Durée totale du DVD : 47 + 20 min
Sortie en salles (France) : 6 novembre 2019
Sortie France du DVD : 8 mai 2019
Couleur
Langue : français.
Éditeur : Malavida
Bonus :
Livret 12 pages avec jeux
Une lettre curieuse d'Hermína Týrlová (20 min - 1961 - sans paroles).

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.