Le rebétiko ou l’âme d’une Grèce contemporaine en exil

Sur l’île de Lesbos, Kakourgos demande à sa nièce Djam de remplir une mission importante: aller chercher à Istanbul une bielle pour redémarrer son bateau. Djam, jeune femme libre, danse, chante et rencontre Avril qu’elle prend sous son aile.

"Djam" de Tony Gatlif © Doriane Films "Djam" de Tony Gatlif © Doriane Films

Sortie DVD : Djam de Tony Gatlif

Film après film Tony Gatlif ne cesse de danser avec la vie, déclarant son amour sans frontières pour les hommes et les femmes s’inventant au quotidien au rythme des musiques et chants s’enracinant dans la nuit des temps. Cette fois-ci c’est à la Grèce qu’il porte toute son attention ainsi qu’à la Turquie comme si ces pays n’avaient finalement pas de frontières entre eux. Sous la toile de fonds d’une Grèce sous l’étau du diktat du marché financier et des mouvements migratoires dans le contexte d’une Syrie exsangue, Djam, l’héroïne éponyme, arpente le chemin de la vie avec à la fois une nonchalance et une foi inaltérable dans son destin. La découverte de la liberté dans l’espace européen se fait ici autour d’un véritable hommage au rebétiko, musique populaire grecque apparue il y a tout juste un siècle dans le cadre de mouvements migratoires de populations grecques issues d’Asie Mineure. Après Céline Sallette (Geronimo) et Asia Argento (Transylvania), Tony Gatlif trouve en Daphné Patakia une nouvelle figure de femme forte, dont la liberté s’affirme autant dans son corps que dans la détermination de son regard. Le scénario n’a dès lors que peu de grand enjeu, le road-movie ici devenant une matière à fiction pour sublimer la condition de l’exil et trouver dans la poésie du rebetiko une force à se réinventer au quotidien. Les personnes que Djam rencontre semblent faire partie d’une même communauté complice de mélomanes, aguerris aux duretés de la vie.

 

 

dvd-djam
Djam
de Tony Gatlif
Avec : Daphné Patakia (Djam), Maryne Cayon (Avril), Simon Abkarian (Kakourgos), Kimon Kouris (Pano), Solon Lekkas (Solon), Eleftheria Komi (Maria), Yannis Bostantzoglou (le père)
France – Grèce – Turquie, 2017.
Durée : 104 min
Sortie en salles (France) : 25 mai 2017
Sortie France du DVD : 11 décembre 2017
Couleur
Langues : français, grec - Sous-titres : français.
Éditeur : Doriane Films
Bonus :
Making-of de 5 minutes
3 scènes coupées
Diaporama de photos de Pierre Marsault
Diaporama de dessins de Tony Gatlif
lien vers le site de l’éditeur

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.