Millénium, quatrième partie

Lisbeth Salander est contactée par Frans Balder pour qu'elle pirate le système informatique de la NSA aux USA et ainsi récupérer un logiciel qui vise à contrôler les armes nucléaires à travers le monde.

"Millénium - Ce qui ne me tue pas" de Fede Alvarez © Sony Pictures "Millénium - Ce qui ne me tue pas" de Fede Alvarez © Sony Pictures

Sortie Blu-ray : Millénium - Ce qui ne me tue pas de Fede Alvarez

Ce film est l'adaptation du livre de David Lagercrantz qui a repris les personnages de la trilogie Millénium écrite par Stieg Larsson. La trilogie initiale avait été adaptée une première fois au cinéma en trois films reprenant les récits des trois tomes dans une coproduction dano-suédoise. Est venue ensuite l'adaptation de la trilogie littéraire en un seul film réalisé par David Fincher Millénium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes (The Girl with the Dragon Tattoo, 2011). Millénium - Ce qui ne me tue pas constitue ainsi une suite implicite de la trilogie, où l'on retrouve David Fincher en tant que producteur délégué mais pourtant le lien s'arrête là puisque ses acteurs principaux, Daniel Craig et Rooney Mara, n'ont pas repris ici leur rôle. Millénium - Ce qui ne me tue pas peut se suivre totalement indépendamment des autres histoires et films, même si les spectateurs qui connaissent au préalable Millénium pourront offrir davantage d'épaisseur aux personnages principaux. Ici, le personnage du journaliste Mikael Blomkvist n'est qu'un prétexte pour offrir une filiation à la saga sans pour autant apporter le moindre ressort véritable à la narration. Ce n'est pas non plus un mal : pour une fois (du moins, cela reste trop rare pour être relevé!) qu'une femme porte à elle seule un film d'action avec une véritable consistance !
Le réalisateur uruguayen Fede Alvarez s'est fait une place dans l'industrie du cinéma aux USA en réalisant le remake d'
Evil Dead de Sam Raimi après avoir été remarqué par la diffusion sur YouTube de son court métrage ¡Ataque de pánico! (2009). Ses références étaient et sont restées à l'intérieur de la production hollywoodienne. L'adaptation au cinéma de Millénium lui offre des moyens économiques colossaux pour son troisième long métrage et le projet en l'occurrence lui échappe clairement des mains. Le film pourtant se tient mais l'originalité du traitement s'évanouit tout à fait. L'univers décrit est celui d'un James Bond qui ferait du surplace car l'héroïne se déplace plus sur la toile du Net que dans le monde. Comme tout film d'action du moment bourré de testostérone, elle est immanquablement attirée par les voitures et moto de sport alors même que son grand ennemi est constitué par les puissants chefs d'entreprises qui avilissent les femmes dans leur intimité. Le combat féministe annoncé de prime abord s'évanouit très vite pour ne laisser place qu'à une succession, certes spectaculaires, de scènes d'action mais peu originales pour les aficionados. Quant à la perspective géopolitique des services secrets, il est dommage qu'en évoquant la NSA et son rôle obscur, le film finit par en montrer le côté inoffensif, presque sympathique. De ce point de vue, le film aurait gagné à être un plus politique à la manière d'un Oliver Stone d'une certaine époque, ou hitchcockien à la manière de David Fincher. Il n'en reste qu'un film qui répond assez bien à la commande initiale des producteurs, respectant scrupuleusement le cahier des charges établi, sans davantage rester dans les mémoires de son public.

 

 

millenium-ce-qui-ne-me-tue-pas-3333299311159-0
Millénium - Ce qui ne me tue pas
The Girl in the Spider's Web

de Fede Alvarez
Avec : Claire Foy (Lisbeth Salander), Sverrir Gudnason (Mikael Blomkvist), Lakeith Stanfield (Ed Needham), Sylvia Hoeks (Camilla Salander), Stephen Merchant (Frans Balder), Vicky Krieps (Erika Berger), Claes Bang (Jan Holtser), Christopher Convery (August Balder), Synnøve Macody Lund (Gabriella Grane), Cameron Britton (Plague), Andreja Pejić (Maria), Mikael Persbrandt (Alexander Zalachenko), Volker Bruch (Peter Ahlgren)
USA, Suède, Royaume-Uni, Allemagne, 2018.
Durée : 117 min
Sortie en salles (France) : 14 novembre 2018
Sortie France du Blu-ray : 14 mars 2019
Format : 2,39 – Couleur
Éditeur : Sony Pictures
Bonus :
Commentaire audio de Fede Alvarez et Jay Basu
Claire Foy : dans la peau de Lisbeth
Secrets des soeurs Salander
Scènes coupées
Tout sur les cascades
L’univers du film : making of

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.