Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2210 Billets

5 Éditions

Billet de blog 23 janv. 2022

"Dune" de Denis Villeneuve

En 10191, la maison des Atréides reçoit l’ordre de l’Empereur, de prendre possession de la planète Arrakis et d’exploiter ses ressources en épices après l’échec de la maison Karkonnen. Paul Adréides, le jeune héritier, pourrait bien être l’élu tant attendu de la part des Fremen, habitants d’Arrakis.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sortie Blu-ray: Dune de Denis Villeneuve

Après les adaptations restées mitigées de l’œuvre culte de Frank Herbert, c’est au réalisateur canadien qui a le vent en poupe auprès des studios hollywoodiens après les succès critiques et publics d’Incendies, Sicario, Blade Runner 2049… qu’est confié cette nouvelle réalisation. Pour être à la hauteur des attentes suscitées, Denis Villeneuve fait appel à un casting prestigieux et en confiant le personnage principal à un jeune acteur que l’on voit de plus en plus au cinéma dans des rôles toujours plus consistant à l’instar de son rôle dans l’un des sketchs du film de Wes Anterson The French Dispatch. Ici, Timothée Chalamet incarne le fameux élu qui prend le temps de s’affirmer vis-à-vis des autres personnages joués avec professionnalisme sans pour autant offrir des rôles renversants. Le sens de la mise en scène est particulièrement concentré sur les décors, les costumes et les effets spéciaux sans pour autant oublier la piste sonore et le montage, deux clés essentielles de la mise en scène chère à Denis Villeneuve.

"Dune" de Denis Villeneuve © Warner Bros.

La transmission qui se déroule entre la mère et son fils est l’élément le plus convaincant du film mais hélas au détriment des autres personnages. Faire d’un personnage frêle par rapport à ses acolytes à l’instar du combattant quasi invisible Jason Momoa était aussi une brillante idée.

L’histoire est avant tout l’émergence d’un jeune héros dans un monde d’adultes qui trouve rapidement ses limites. Cette adaptation est assez honnête et ne souffre pas de souci de mise en scène apparente. On sent de la part de Denis Villeneuve une volonté d’assurer au mieux son adaptation on s’y consacrant au mieux selon son implication professionnelle. Un film qui en outre offre l’opportunité de faire découvrir aux jeunes générations le roman culte de Frank Herbert.

Dune
Dune: Part One
de Denis Villeneuve

Avec : Timothée Chalamet (Paul Atréides), Rebecca Ferguson (Dame Jessica), Oscar Isaac (le duc Leto Atréides), Jason Momoa (Duncan Idaho), Stellan Skarsgård (le baron Vladimir Harkonnen), Stephen McKinley Henderson (Thufir Hawat), Josh Brolin (Gurney Halleck), Javier Bardem (Stilgar), Sharon Duncan-Brewster (Liet Kynesa), Chang Chen (le docteur Wellington Yueh), David Bautista (Rabban « la Bête » Harkonnen), David Dastmalchian (Piter de Vries), Zendaya (Chani), Charlotte Rampling (la Révérende Mère Gaius Helen Mohiam), Babs Olusanmokun (Jamis), Benjamin Clementine (le Héraut du changement), Golda Rosheuvel (Shadout Mapes)
USA, Canada, 2021.
Durée : 155 min
Sortie en salles (France) : 15 septembre 2021
Sortie France du Blu-ray : 26 janvier 2022
Format : 2,40 – Couleur
Éditeur : Warner Bros. Entertainment France

Bonus :
« Les Maisons royales » (8’12”, VOST)
Hologramme (VOST) :

  • Maison Atréides (2’08”)
  • Maison Harkonnen (1’51”)
  • Les Bene Gesserit (2’23”)
  • Les Fremen (2’12”)
  • Le Mélange d’Épice (1’51”)

Au coeur de Dune (VOST) :

  • La Salle d’entraînement (5’07”)
  • Le Moissonneur d’Épice (3’12”)
  • La Bataille des Sardaukar (4’04”)

« Bâtir le futur ancien » (6’26”, VOST)
« Mon désert ma Dune » (4’50”, VOST)
« La construction des ornithoptères » (5’38”, VOST)
« Le Design des vers des sables » (5’40”, VOST)
« Attention au Baron » (5’, VOST)
« La Garde-robe d’un autre monde » (2’52”, VOST)
« Un nouveau paysage sonore » (11’12”, VOST)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Aurélien Rousseau, l’autre caution de gauche de Matignon
Le nouveau directeur de cabinet d’Élisabeth Borne, Aurélien Rousseau, a été directement choisi par Emmanuel Macron. Sa réputation d’homme de dialogue, attentif aux inégalités, lui vaut de nombreux soutiens dans le monde politique. D’autres pointent sa responsabilité dans les fermetures de lits d’hôpitaux en Île-de-France ou dans le scandale du plomb sur le chantier de Notre-Dame.
par Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Personnel et notes de frais : les dossiers de la députée macroniste Claire Pitollat
Dix-neuf collaborateurs en cinq ans, des accusations de harcèlement et des dépenses personnelles facturées à l’Assemblée : le mandat de la députée du sud de Marseille, candidate à sa réélection, n’a pas été sans accrocs. Notre partenaire Marsactu a mené l’enquête.
par Jean-Marie Leforestier et Violette Artaud (Marsactu)
Journal
Législatives : pour les femmes, ce n’est pas encore gagné
Plus respectueux des règles de parité que dans le passé, les partis politiques ne sont toujours pas à l’abri d’un biais de genre, surtout quand il s’agit de réellement partager le pouvoir. Nouvelle démonstration à l’occasion des élections législatives, qui auront lieu les 12 et 19 juin 2022.
par Mathilde Goanec
Journal
Orange : la journée des coups fourrés
Redoutant une assemblée générale plus problématique que prévu, la direction du groupe a fait pression sur l’actionnariat salarié pour qu’il revienne sur son refus de changement de statuts, afin de faire front commun pour imposer la présidence de Jacques Aschenbroich. Au mépris de toutes les règles de gouvernance et avec l’appui, comme chez Engie, de la CFDT.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
par C’est Nabum
Billet de blog
De l'art de dire n'importe quoi en politique
Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
par Jonathan Cornillon
Billet de blog
Qui est vraiment Élisabeth Borne ?
Depuis sa nomination, Élisabeth Borne est célébrée par de nombreux commentateurs comme étant enfin le virage à gauche tant attendu d'Emmanuel Macron. Qu'elle se dise de gauche, on ne peut lui retirer, mais en la matière, les actes comptent plus que les mots. Mais son bilan dit tout le contraire de ce qu'on entend en ce moment sur les plateaux.
par François Malaussena
Billet de blog
Qu’est-ce qu’un premier ministre ?
Notre pays a donc désormais un premier ministre – ou, plutôt, une première ministre. La nomination d’E. Borne aux fonctions de premier ministre par E. Macron nous incite à une réflexion sur le rôle du premier ministre dans notre pays
par Bernard Lamizet