"Mare of Easttown" une série créée par Brad Ingelsby et réalisée par Craig Zobel

Dans une petite ville de Pennsylvanie, Marianne Sheehan, sergent de police, mène une enquête inachevée depuis plus d’un an sur la disparition d’une jeune fille lorsque survient l’assassinat d’une adolescente.

"Mare of Easttown" une série créée par Brad Ingelsby et réalisée par Craig Zobel © HBO "Mare of Easttown" une série créée par Brad Ingelsby et réalisée par Craig Zobel © HBO
Sortie Blu-ray : Mare of Easttown intégrale de la série

Les enquêtes policières sont une ressource infinie de récits au cinéma comme dans des séries. Dans ce dernier cas, l’intrigue policière s’adapte parfaitement au long format où des indices et des fausses pistes peuvent être révélé-e-s au fil des épisodes pour maintenir l’attention du spectateur. David Lynch l’avait déjà brillamment compris avec sa magistrale série Twin Peaks. Il y a cependant énormément de possibilités de rater une telle adaptation, le succès de la série n’est donc jamais gagné d’avance.

La réussite totale de Mare of Easttown démontre encore une fois que l’ambition de la chaîne HBO, productrice de Mare of Easttown, tient à un ensemble de facteurs réunis en une parfaite symbiose. Tout d’abord, la série est portée par son actrice principale et productrice déléguée : Kate Winslet. Elle s’était d’ailleurs brillamment illustrée avec sa précédente performance une décennie plus tôt dans Mildred Pierce, une série réalisée par Todd Haynes, où elle jouait déjà en compagnie avec Guy Pearce qui joue ici un rôle secondaire à contre-emploi de ses rôles de bad guy pour lequel il est davantage connu à l’écran. Son personnage est d’autant plus fascinant en responsable d’une enquête policière dont l’obsession n'a d’égal que les nombreux fantômes qui l’habitent et qui la conduisent à des choix peu recommandables. Son personnage est ici décrit à la fois dans ses actions mais aussi dans la diversité des liens qui construit son identité propre au sein de la communauté où elle s’inscrit depuis sa naissance. Kate Winslet possède en outre un charisme incroyable lui permettant ici avec une parfaite crédibilité de jouer une grand-mère déchirée, hyper active en même temps dans l’obsession de son enquête.

Le scénario original de Brad Ingelsby est quant à lui une belle opportunité pour offrir enfin des rôles féminins qui ne sont plus des faire valoir de leurs homologues masculins qui passent ici au second plan. Les rapports de genre sont ici exposés en sondant tous les divers fantômes d’une Amérique en crise autour de ses nombreuses remises en question, qu’il s’agisse des prêtres pédophiles, de la dépendance à la drogue, de l’omniprésence des armes, du poids des mensonges des adultes sur les enfants, des nouvelles constructions familiales plurielles, etc. Ce portrait social est d’autant plus fascinant qu’il se dessine progressivement au fil de l’intrigue policière sans que l’on s’y attende. Au final, tous les drames du quotidien n’aboutissent pas au happy end classique mais bien à une prise de conscience des travers de l’Amérique moderne avec une bienveillance profonde pour reconstruire une société où chacun dispose d’une place appropriée. Il en découle un récit extrêmement encourageant pour dépasser la pesanteur des crises humaines.

 

 

3d-mare-of-easttown-br-0
Mare of Easttown
série créée par Brad Ingelsby et réalisée par Craig Zobel

1 - Lady Hawk en personne (Miss Lady Hawk Herself)
2 - Pères (Fathers)
3 - Enter Number Two (Enter Number Two)
4 - Pauvre Sisyphe (Poor Sisyphus)
5 - Illusions (Illusions)
6 - Et bien mauvais serait l’orage (Sore Must Be the Storm)
7 - Derniers sacrements (Sacrament)
Avec : Kate Winslet (Marianne « Mare » Sheehan), Julianne Nicholson (Lori Ross), Jean Smart (Helen Fahey), Angourie Rice (Siobhan Sheehan), David Denman (Frank Sheehan), Neal Huff (le père Dan Hastings), Guy Pearce (Richard Ryan), Cailee Spaeny (Erin McMenamin), John Douglas Thompson (en) (VF : Rody Benghezala) : le major Carter), Joe Tippett (John Ross), Evan Peters (Colin Zabel), Sosie Bacon (Carrie Layden), James McArdle (le diacre Mark Burton)
USA, 2021.
Durée : 7 x 60 min
Diffusion (France) : 19 avril au 31 mai 2021 sur OCS City
Sortie France du Blu-ray : 15 septembre 2021
Format : 1,85 – Couleur
Langues : anglais, français - Sous-titres : français.
Éditeur : HBO
Distributeur : Warner Bros. Home Entertainment France

Bonus :
Invitation sur le plateau
Bienvenue à Easttown
Examiner Mare of Easttown
Créer Mare of Easttown

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.