Drames bourgeois et frustrations d'auteur en mal d'inspiration

Un auteur de romans policiers délaisse son épouse qui nourrit des rapports extraconjugaux avec un autre homme. Le désir de crime chez le mari cocu se fait peu à peu jour.

"Mourir d'amour" de Dany Fog © LCJ "Mourir d'amour" de Dany Fog © LCJ
Sortie DVD : Mourir d'amour de Dany Fog

Cette histoire classique de couple bourgeois non épanoui qui va découvrir les besoins d'une aventure extraconjugale et les fantasmes de crimes passionnels est une adaptation du roman Ma mort a des yeux bleus d'André Lay édité chez Fleuve noir. Il s'agit du seul long métrage que Dany Fog a réalisé pour le cinéma mais qui voit les débuts marquant de Daniel Ceccaldi, Mireille Darc et Bruno Crémer. Ce dernier, dans le rôle de l'inspecteur de police tire le mieux son épingle du jeu de cette mise en scène à travers notamment des dialogues subtilement écrits que l'acteur manie avec une véritable dextérité et une distanciation loin du cabotinage de son entourage immédiat, à commencer par Paul Guers dans le rôle de l'auteur de romans policiers frustré, incapable de tendresse, ni avec son épouse, ni avec les deux jolies femmes qui lui tournent incessamment autour de lui.
Le film prend son temps avant d'entrer après deux tiers de récit dans l'enquête policière. Comme si l'enjeu finalement du film consistait à faire la peinture de la médiocrité et d'une critique acerbe de l'arrivisme. Le sujet même du drame bourgeois de l'adultère et du crime passionnel sont tournés explicitement en dérision par les dialogues mêmes des personnages principaux dès le début du film. C'est une étonnante dimension autoréflexive pour un film qui n'a aucune prétention d'auteur à une époque où la Nouvelle Vague en revanche s'impose avec force et tracas.
Ce film est également une production de José Bénazéraf qui débutait depuis peu en tant que producteur et qui allait bientôt se plonger dans la réalisation à un rythme effréné chaque année. Ce film est ainsi avant tout l'affirmation d'un producteur qui allait devenir un cinéaste à part entière, à travers notamment la grande liberté de ton sous forme d'autodérision du sujet abordé ici.

 

 

mourir-d-amour
Mourir d'amour
de Dany Fog
Avec : Paul Guers (Michel, l'auteur de romans policiers), Nadia Gray (Patricia, la femme de Michel), Elga Andersen (la secrétaire de Michel), Mireille Darc (Mariette, la domestique), Bruno Cremer (l'inspecteur Terens), Daniel Ceccaldi (Richard Lanne, l'amant de Patricia), Jacques Gheusi (Leroy, le détective)
France, 1961.
Durée : 79 min
Sortie en salles (France) : 30 août 1961
Sortie France du DVD : 6 mai 2019
Noir & Blanc
Langue : français.
Éditeur : LCJ Éditions

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.