Tragédie moderne du mariage forcé

En Belgique, Zahira redoute d’avorter. Elle est pourtant soutenue par sa famille pakistanaise qui veut la forcer à choisir un mari pakistanais. Ce mariage ne l’enchante guère et malgré tout l’amour qu’elle porte à sa famille, cette fois-ci elle ne peut se résoudre à suivre leur décision.

"Noces" de Stephan Streker © Jour2Fête "Noces" de Stephan Streker © Jour2Fête

À propos de l’édition DVD : Noces de Stephan Streker

Pour son troisième long métrage, Stephan Strecker adapte un dramatique fait divers où il est question de mariage forcé. Il prend le temps de présenter chacun des personnages de sa tragédie où les drames sont pour eux cornéliens puisqu’ils doivent choisir entre intérêt familial et intérêt personnel, respect des traditions, désir de liberté et d’épanouissement personnel, etc. Stephan Streker est ici moins intéressé par le contexte social dans lequel son récit se développe que ses personnages eux-mêmes pour lesquels il éprouve de la bienveillance, quand bien même les choix de ceux-ci vont à l’encontre du bonheur du personnage principal. Inutile d’avoir de véritables méchants pour faciliter le récit : s’il refuse de dresser une peinture sociale réaliste à la manière des frères Dardenne, Stephan Streker témoigne un grand respect pour la nature profonde des relations humaines et la place centrale d’un individu dépendante de sa place incontournable vis-à-vis de sa famille. Le scénario évite tout regard simpliste qui opposerait tradition et modernité dans une intention discriminatrice. Il montre l’interdépendance entre un individu et son milieu notamment dans cette famille pakistanaise nourrissant entre ses membres une véritable symbiose. Si ce fait divers est une tragédie, ce n’est jamais un mélodrame puisque le personnage féminin central n’est jamais présenté comme une victime mais bien comme une jeune femme qui prend des décisions et n’attend pas que son prince charmant vienne la sauver de la situation périlleuse où elle se trouve. Tel est ce subtil film sur un sujet pourtant délicat à traiter où le réalisateur, honnête vis-à-vis de ses spectateurs, n’impose jamais son interprétation dudit fait divers initial. Il met en scène ce paradoxe déchirant qui fait que ce sont les personnes que l’on aime le plus qui nous font le plus souffrir, dans un geste d’amour basé sur un acte de réciprocité ou non, quoi qu’il en soit dans une douloureuse tentative de dialogue

 

 

noces-110-2-big-1-www-jour2fete-fr
Noces
de Stephan Streker
Avec : Lina El Arabi (Zahira Kazim), Sebastien Houbani (Amir Kazim), Babak Karimi (Mansoor Kazim), Neena Kulkarni (Yelda Kazim), Olivier Gourmet (André), Alice de Lencquesaing (Aurore), Zacharie Chasseriaud (Pierre), Aurora Marion (Hina Kazim), Rania Mellouli (Amara Kazim), Harmandeep Palminder (Adnan)
France, Belgique, Pakistan, Luxembourg – 2016.
Durée : 98 min
Sortie en salles (France) : 22 février 2017
Sortie France du DVD : 16 août 2017
Couleur
Langue : français.
Éditeur : Jour2Fête
Bonus :
Entretien avec le réalisateur Stephan Streker par François Forestier

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.