Jim Carrey et Michel Gondry réunis dans la série "Kidding"

Mr Pickles, vedette d’une émission télévisée pour enfants depuis plusieurs années, commence à entrer en dépression suite à l’accident de voiture qui a entraîné la mort de son jeune fils et la fin de sa vie de couple.

"Kidding saison 1" © DR "Kidding saison 1" © DR
Sortie DVD : Kidding saison 1

La seconde saison de la série Kidding est enfin annoncée pour février 2020 sur la chaîne productrice Showtime. La première saison est sortie en octobre 2019 en France, distribuée Universal Pictures Vidéo et s’est avérée tellement extraordinaire et iconoclaste au sein du paysage audiovisuel des séries qu’elle méritait bien une nouvelle découverte. Elle signe tout d’abord les retrouvailles de Jim Carrey et Michel Gondry, après Eternal Sunshine of Spotless Mind (2004). Si l’on en juge la force d’interprétation de Jim Carrey dans cette série, on ne peut qu’envisager pour lui une nouvelle carrière attendant l’opportunité de rencontres fortes avec des metteurs en scène capables de saisir le génie de sa singularité d’expression, héritière directe de Jerry Lewis, où la candeur de l’enfance et la folie grinçante de l’adulte dépressif se marient avec une force sans commune mesure.

Michel Gondry qui est ici à la fois producteur exécutif et réalisateur d’une grande majorité des épisodes de Kidding, pose avec force la créativité unique de son univers où l’enfance rêveuse des adultes confrontés à la réalité étriquée du monde prosaïque est un thème qui est ici au centre de l’intrigue. Chaque épisode condense des séquences d’une grande inventivité à la fois dans la composition et dans les échanges extrêmement nourris des personnages entre eux. Les dialogues sont aussi savoureux dans leurs métaphores que les enchaînements visuels d’un montage qui vient sans cesse rappeler et interroger le spectateur sur l’usage abusif de la candeur dans un enjeu mercantile au sein d’une famille aux traumas explosifs. En effet, sous prétexte de montrer une émission télévisée en dysfonctionnement autour de la prise de conscience par son animateur vedette d’un monde et des relations qui lui ont complètement échappé, la série propose le portrait d’une famille dont le fragile équilibre ne tarde pas à se fissurer, sous la logique explicite selon laquelle « il faut casser pour guérir ». L’injonction télévisuelle à être un homme éminemment bon a de plus en plus de mal à étouffer la rébellion intérieure d’un homme devenu adulte sans s’en apercevoir, en raison de la mainmise de son propre père producteur de l’émission sur son personnage et sur sa vie. Frank Langella, qui joue le père de l’animateur, est à cet égard d’une présence magnanime incoercible magnifique, tout comme le personnage de la sœur jouée avec conviction par Catherine Keener qui offre une histoire complexe et riche à la série. La durée de 30 minutes de chaque épisode offre un rythme intense à l’évolution des personnages qui s’éclairent et s’enrichissent d’épisode en épisode en revenant parfois dans des événements passés pour saisir au mieux les traumas en question. Une série qui condense humour irrévérencieux où l’on parle de sexualité avec pudeur ou de manière explicite pour toucher au mieux le drame de l’injonction dans la construction individuelle.

 

 

618rdava-ql-sl1000
Kidding saison 1

Avec : Jim Carrey (Jeff Piccirillo), Catherine Keener (Deirdre « Didi » Perera), Frank Langella (Sebastian « Seb » Piccirillo), Judy Greer (Jill Piccirillo), Cole Allen (Will Piccirillo), Juliet Morris (Maddy Perera), Justin Kirk (Peter), Ginger Gonzaga (Vivian), Bernard White (le mari de Dierdre), Grace Song (Eliza), Tara Lipinski (Tara Lipinski)
USA – 2018.
Durée totale de la saison 1 : 4 h 39 min
Diffusion (France) : à partir du 10 septembre 2018 sur la plateforme de vidéo à la demande myCanal
Sortie France du DVD : 2 octobre 2019
Couleur
Langues : allemand, anglais, français, espagnol, italien - Sous-titres : allemand, anglais, français, espagnol, italien, néerlandais.
Éditeur : Paramount Pictures

Distributeur : Universal Pictures Vidéo
Bonus :

Rencontre avec M. Pickles (1’42”, VOST)
Rencontre avec la famille Pickles (2’06”, VOST)
Tournage d’une scène avec Shaina (1’52”, VOST)à
Comment Kidding a vu le jour (1’48”, VOST)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.