À la gloire d'Anthony Steffen, héros du western italien

Django est bien décidé à retrouver les hommes qui ont violé et assassiné sa femme et pour cela il va les traquer un par un. Il est aidé par Carranza, voleur de chevaux qui connaît l'identité des tueurs.

"Viva Django !" (W Django!) réalisé par Edoardo Mulargia © Artus Films "Viva Django !" (W Django!) réalisé par Edoardo Mulargia © Artus Films

Sortie du combo Blu-ray/DVD : Viva Django ! d'Edoardo Mulargia

Cette nouvelle édition soignée et collector d'Artus Films a été conçue pour mettre à l'honneur un homme : Anthony Steffen. Tout le livret boîtier lui est en effet consacré à travers l'entretien réalisé avec le fils de l'acteur, Manuel de Teffé, qui a l'intention de réaliser un film hommage au western italien et à son père intitulé pour le moment Django Begins. Le film est d'ailleurs à cette image car la star du western de l'époque est au centre de toute l'intrigue et ne cesse de jouer l'attractivité du spectateur grâce à son charisme personnel.
Il y a bien évidemment la légende de Django, nom récurrent qui a d'ailleurs déjà été précédemment incarné par Anthony Steffen avec d'autres réalisateurs. Le film, porté par ce pacte implicite avec le public de l'époque, n'a donc pas l'ambition de proposer un scénario original et encore moins une mise en scène qui impose un réalisateur. Viva Django ! flirte d'ailleurs beaucoup avec plusieurs succès du genre, notamment du côté des films de Sergio Leone. Ainsi, le Django de Steffen est mutique et possède un regard d'acier, jouant avec des bâtons de dynamite comme les personnages interprétés par Clint Eastwood. Le duo qu'il forme avec la crapule Carranza, sous la forme d'un buddy movie, fait penser à la relation entre le Bon et le Truand du film du même nom de Sergio Leone. De même, l'humour noir de Leone s'invite régulièrement ici.
Si le film débute avec une brève séquence d'un meurtre en guise de préambule à la quête vengeresse de Django pour exécuter les violeurs et assassins de sa femme (scénario amplement rebattu du western italien), il se poursuit après un formidable générique tout en couleur acidulée rendant hommage à l'univers graphique des comics, par une séquence introduisant le personnage éponyme dans une situation qui est clairement du registre du comique de cartoon avec un homme qui se retrouve avec un bâton de dynamite qui lui explose dessus et qui en ressort vivant, hirsute et prêt à servir le héros. On est là déjà à une époque qui va voir venir le western parodique où l'humour prend toujours plus de place. Ici, l'humour reste en filigrane de la mise en scène sans jamais prendre le premier plan. Au contraire, l'excès se trouve davantage dans les fusillades : à lui tout seul, Django tout au long du film met à mort, du seul fait de l'usage de son arme à feu, plusieurs dizaines d'hommes à lui tout seul, qu'il s'agisse de bandits sans foi ni loi, de crapuleux commerçants d'armes ou de militaires ! Django est à ce titre un véritable surhomme, évitant toutes les balles et ne perdant jamais son flegme en toute situation. À ce titre encore le film est un véritable cadeau offert aux fans d'Anthony Steffen emporté par une bande-originale composée par le toujours ingénieux et inspiré Piero Umiliani !

 

 

viva-django-combo-dvd-blu-ray-livre-mediabook
Viva Django !
W Django!
réalisé par Edoardo Mulargia
Avec : Anthony Steffen (Django), Stelio Candelli (Jeff), Glauco Onorato (Carranza), Cris Avram (Gomez), Esmeralda Barros (Lola), Donato Castellaneta (Paco), Simonetta Vitelli (Ines), Benito Stefanelli (Ibanez), Riccardo Pizzuti (Thompson), Furio Meniconi (le shérif)
Italie, 1971.
Durée : 94 min
Sortie France du DVD : 3 septembre 2019
Format : 2,35 – Couleur
Langues : italien, français - Sous-titres : français.
Éditeur : Artus Films
Bonus :
Présentation du film par Curd Ridel
Teaser Django Begins
Diaporama d’affiches et de photos
Film-annonce original
Livret 96 pages « Anthony Steffen, le roi des cow boys » par Curd Ridel



 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.