Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2012 Billets

5 Éditions

Billet de blog 24 nov. 2021

"Benedetta" un film de Paul Verhoeven

Au XVIIe siècle dans un couvent en Toscane, Benedetta est une nonne mystique qui a régulièrement des visions du Christ. L’arrivée de la jeune Bartolomea au couvent trouble profondément la sensibilité de Benedetta.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sortie Blu-ray : Benedetta de Paul Verhoeven

"Benedetta" de Paul Verhoeven © Pathé

Paul Verhoeven poursuit ses portraits de femmes hors normes qui brisent les tabous de leur temps notamment à partir du dépassement des lignes de la norme sexuelle. Dans cette histoire qui se déroule dans un couvent religieux de nonnes au XVIIe siècle en Toscane, le réalisateur de Basic Instinct (1992) s’intéresse tout d’abord à l’adaptation d’un événement historique à partir des notes de procès de Benedetta Carlini condamnée pour son homosexualité. Plus que les rapports de pouvoir qui caractérisent le parcours du personnage éponyme à une époque où les libertés des femmes étaient minimales, Paul Verhoeven s’intéresse plutôt à l’homosexualité comme forme de révolte individuelle spontanée au cœur même d’une idéologie mystique très prégnante. D’un fait divers historique, Paul Verhoeven réussit à en tirer la substantifique moelle pour nourrir sa mise en scène avec l’appui d’actrices inspirées. Virginie Efira à ce titre risque courageusement de nouveaux ressorts d’interprétation alors qu’elle avait jusqu’ici tendance à se contenter de rôles de femme bourgeoise séduisante toujours dans le contrôle de ses émotions. Son visage s’ouvre un peu plus ici pour laisser poindre le doute quant aux intentions et motivations de son personnage, dans un mouvement salutaire. Cependant, les acteurs choisis dans les rôles principaux se contentent un peu trop de faire apparaître leur persona sans aller chercher autre chose en eux que ce que l’on est habitué à voir. Dès lors, la seule vraie surprise parmi ces acteurs est l’interprétation passionnée, complexe et mouvementée de Louise Chevillotte dans le rôle de sœur Christina.

De même, au final, la mise en scène choisie par Paul Verhoeven est bien trop sage, notamment dans les rapports psychologiques qui se jouent entre les personnages mais également encore dans la description de l’époque réduite à un seul décor sans que soit interrogée la dimension politique qui lui est propre. La fin elle-même après de grands de fougue tombe singulièrement à plat, signe flagrant d’un manque d’inspiration. Un film décevant si on le compare aux précédents films du cinéaste, à savoir Black Book (2006) et Elle (2016), mais qui reste malgré tout réalisé avec soin.

Benedetta
de Paul Verhoeven
Avec : Virginie Efira (Benedetta Carlini), Elena Plonka (Benedetta enfant), Charlotte Rampling (mère Felicita), Daphné Patakia (Bartolomea), Lambert Wilson (le nonce), Olivier Rabourdin (Alfonso Cecchi), Louise Chevillotte (sœur Christina), Héloïse Bresc (Christina enfant), Clotilde Courau (Midea Carlini, la mère de Benedetta), David Clavel (Giuliano Carlini, le père de Benedetta), Hervé Pierre (Paolo Ricordati), Guilaine Londez (sœur Jacopa), Lauriane Riquet (sœur Roasanna), Jonathan Couzinié (Jésus-Christ), Nicolas Gaspar (le capitaine des mercenaires), David Clavel (Giuliano Carlini), Justine Bachelet (sœur Juliana), Satya Dusaugey (la mercenaire Dragon)
France, Pays-Bas, 2021.
Durée : 127 min
Sortie en salles (France) : 9 juillet 2021
Sortie France du Blu-ray : 17 novembre 2021
Format : 2,39 – Couleur
Langue : français - Sous-titres : français.
Éditeur : Pathé

Bonus :
Entretien exclusif avec Paul Verhoeven (41 minutes)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants, très actifs sur les réseaux sociaux.
par Caroline Boudet
Journal — France
Une peine de prison aménageable est requise contre François Fillon
Cinq ans de prison dont quatre avec sursis, la partie ferme étant « aménagée sous le régime de la détention à domicile », ainsi que 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité ont été requis lundi 29 novembre contre François Fillon à la cour d’appel de Paris.
par Michel Deléan
Journal — France
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO