Quelle place pour les lanceurs d’alerte en France?

Quelques semaines avant l'invasion militaire américaine en Irak en mars 2003, Katharine Gun qui travaille pour le service de renseignement britannique révèle une opération d'espionnage illégale de la NSA américaine visant des responsables du conseil de sécurité de l'ONU.

"Official Secrets" de Gavon Hoods © DR "Official Secrets" de Gavon Hoods © DR
Sorties Blu-ray et DVD : Official Secrets de Gavin Hood

Official Secrets, le nouveau film de Gavin Hood (Mon nom est Tsotsi, Détention secrète) n’a pas pu s’insérer parmi les quinze à vingt nouveaux films sortant chaque semaine en France et sort à présent directement en éditions vidéo DVD et Blu-ray et en VoD. Pourtant, le sujet des lanceurs d’alerte est éminemment d’actualité avec la demande d’extradition de la part des USA de Donald Trump de Julian Assange et que la France refuse toujours d’accorder la demande d’asile à Edward Snowden. Il faut croire que la question difficilement abordable dans l’espace public français, sous les présidences de François Hollande comme d’Emmanuel Macron.

Dans la lignée des films qui prônent le sens de la justice au-delà de la légalité pour en dénoncer la criminalité, comme le récent Pentagon Papers (2017) de Steven Spielberg ou encore Snowden (2016) d'Oliver Stone autour d'une nouvelle figure héroïque citoyenne qu'est le « lanceur d'alertes », Official Secrets retrace l'histoire de Katharine Gun qui à dévoilé une manipulation émanent d'une concertation entre les gouvernements des USA et du Royaume-Uni afin de lancer leur guerre en Irak. Quinze ans après ces événements réels, la réflexion sur le rôle essentiel du « lanceur d'alertes » pour sauvegarder les valeurs du respect des Droits de l'Homme dans le monde moderne est toujours en question dans un monde où les politiques ne cessent de multiplier les fake news par arriver à leurs fins.
Librement adapté du livre écrit de Thomas et Marcia Mitchell The Spy Who Tried to Stop a War: Katharine Gun and the Secret Plot to Sanction the Iraq Invasion, ce film reconstitue sous la forme d'un thriller les événements qui entourent la décision de l'héroïne Katharine Gun et ses conséquences. En un montage parallèle sont présentés les récits des journalistes de L'Observer menant leur enquête, la pression psychologique que subit la lanceuse d'alerte et l'intervention du cabinet d'avocat qui va assurer sa défense. Si Keira Knightley et Ralph Fiennes, interprétant respectivement Katharine Gun et l'avocat de celle-ci, portent pleinement leur part de récit, les séquences de l'enquête journalistique menées par le journaliste interprété par Matt Smith sont bien moins percutantes. Il n'empêche que l'ensemble est mené avec une vraie dynamique de thriller et plusieurs acteurs assument avec brio l'interprétation de leur personnage. L'enjeu est ici de mettre également en avant la victoire d'un David face à un Goliath surpuissant que constitue la coalition de deux puissances politiques et militaires. Le film cède à plusieurs reprises aux facilités de la mise en scène, comme chez Spielberg, à travers une montée en épingle du spectacle autour de la trame scénaristique un peu trop ficelée du thriller politique, mais laisse malgré tout la sensation d'une intrigue menée tambour battant.

 

 

61lhbtf8ngl-ac-sl1000
Official Secrets
de Gavin Hood
Avec : Keira Knightley (Katharine Gun), Matt Smith (Martin Bright), Matthew Goode (Peter Beaumont), Rhys Ifans (Ed Vulliamy), Adam Bakri (Yasar Gun), Indira Varma (Shami Chakrabarti), Ralph Fiennes (Ben Emmerson), Conleth Hill (Roger Alton), Tamsin Greig (Elizabeth Wilmshurst), Hattie Morahan (Yvonne Ridley), Ray Panthaki (Kamal Ahmed), Angus Wright (Mark Ellison), Chris Larkin (Nigel H. Jones), Monica Dolan (Fiona Bygate), Jack Farthing (Andy Dumfries), Clive Francis (l'amiral Nick Wilkinson), John Heffernan (James Welch), Kenneth Cranham (Judge Hyam), Darrell D'Silva (Chilean Ambassador), Janie Dee (Jan Clements), MyAnna Buring (Jasmine), Chris Reilly (Jerry), Shaun Dooley (John), Peter Guinness (TinTin), Hanako Footman (Nicole Mowbray), Jeremy Northam (Ken Macdonald)

Royaume-Uni, États-Unis, 2019.
Durée : 112 min
Sortie en salles (France) : inédit
Sortie France du DVD : 11 mars 2020
Format : 2,40 – Couleur
Langues : anglais, français - Sous-titres : français.
Éditeur : Wild Side Vidéo
Bonus :
Entretien avec l’équipe du film
Bande-annonce

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.