Une libre adaptation lyrico-politique de Jack London

Tout au long du XXe siècle à Naples, un jeune marin, Martin Eden, cherche à s’émanciper de sa condition sociale en accédant à la culture et en devenant écrivain.

"Martin Eden" de Pietro Marcello © Shellac Sud "Martin Eden" de Pietro Marcello © Shellac Sud
Sortie DVD : Martin Eden de Pietro Marcello

Cette adaptation du livre éponyme de Jack London s’offre la liberté de se situer à Naples dans un XXe siècle potentiellement uchronique. En effet, les événements internationaux et nationaux évoqués et sous-entendus dans le film ne semblent pas répondre à la chronologie connue, comme une guerre déclarée dans ce qui ressemble pourtant à la fin des années 1970 et au début des années 1980 en Italie. Pietro Marcello et son coscénariste ont à cet égard bien compris que la meilleure adaptation d’un livre d’une telle densité ne signifie de suivre à la lettre son écriture mais d’inventer un univers dans lequel toutes les problématiques peuvent à nouveau s’inscrire et se développer. Il existe ainsi dans le film une première trame qui porte pleinement le lyrisme de la destinée de son héros éponyme tout droit issu du roman d’apprentissage mêlant à la fois politique et engagement amoureux thèmes chers à la littérature du XIXe siècle. Ce lyrisme romantique rappelle les destinées des personnages des films de Marco Bellocchio eux-mêmes emportés par les flots de l’histoire tout en se confrontant aux élans de leur cœur et de leurs inscriptions sociales. Martin Eden est un personnage aux réflexions complexes autour de son positionnement vis-à-vis du socialisme et de l’individualisme, ce qui le rend d’autant plus fascinant à suivre. Et autour de la singularité de ses réflexions, se dessinent rien moins que les positionnements politiques des diverses pensées au XXe siècle.

Le film est porté par l’interprétation forte et charismatique de l’acteur Luca Marinelli autant que par les choix de mise en scène rendant compte aussi bien d’un cadre historique que social, dans un bouleversement des repères spatiotemporels lorsqu’apparaissent à plusieurs moment des images filmées d’un autre temps, qu’il s’agisse du potentiel passé du personnage éponyme comme d’évocations oniriques.

 

 

shellac-martin-eden-packshot-2956
Martin Eden
de Pietro Marcello
Avec : Luca Marinelli (Martin Eden), Carlo Cecchi (Brissenden), Jessica Cressy (Elena Orsini), Vincenzo Nemolato (Nino), Marco Leonardi (Bernardo, le mari de Giulia), Denise Sardisco (Margherita), Carmen Pommella (Maria), Autilia Ranieri (Giulia, la sœur de Martin), Savino Paparella (Edmondo Peluso), Elisabetta Valgoi (Matilde Orsini, la mère d'Elena), Pietro Ragusa (monsieur Orsini, le père d'Elena), Giustiniano Alpi (Arturo Orsini, le frère d'Elena), Dario Iubatti (Leone), Anna Patierno (Carmela), Vincenza Modica (Annina), Gaetano Bruno (le juge Mattei), Maurizio Donadoni (Renato), Lana Vlady (Rebecca), Chiara Francini (Nora), Aniello Arena (François), Giordano Bruno Guerri (Alfio)
Italie, France, Allemagne – 2019.
Durée :128 min
Sortie en salles (France) : 16 octobre 2019
Sortie France du DVD : 3 mars 2020
Format : 1,85 – Couleur
Langue : italien - Sous-titres : français.
Éditeur : Shellac Sud
et en VoD

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.