"Les Damnés de la Commune" un film de Raphaël Meyssan

Il y a 150 ans, le nouveau gouvernement né des cendres du Second Empire, sous la direction des élus monarchistes menés par Thiers, menait une violente répression pour annihiler toute dimension sociale à la venue de la nouvelle République.

"Les Damnés de la Commune" de Raphaël Meyssan © ARTE ÉDITIONS "Les Damnés de la Commune" de Raphaël Meyssan © ARTE ÉDITIONS
Sortie DVD : Les Damnés de la Commune de Raphaël Meyssan

Fruit de plus de huit ans de recherches parmi les archives, Raphaël Meyssan a donné naissance sous la forme d’un roman graphique déroulé en trois tomes et intitulé Les Damnés de la Commune aux éditions Delcourt, à un récit d’une grande puissance d’évocation à travers de précieux témoignages. Très vite, alors que les trois tomes n’étaient pas encore publiés, l’idée d’adapter ce récit en film survint. Cela aurait pu être une maladroite réalisation historique de la part d’une personne qui prend pour la première fois la responsabilité d’un film mais le projet devient très vite ambitieux, à l’image du roman graphique. Il semblerait bien que l’importance de l’investigation historique au sein des archives fut telle qu’aucune concession n’était envisageable au moment de passer derrière la caméra pour Raphaël Meyssan.

Tout d’abord, pour raconter chronologiquement les événements historiques de la Commune parisienne en 1871, la décision de porter le récit à partir du témoignage d’une humble femme, sans charge politique, Victorine, participant aux combats de la Commune, est d’une grande perspicacité politique autant que narrative. C’est là en effet une manière de reprendre les valeurs de la Commune consistant à faire de la politique avec les personnes concernées, notamment le peuple du milieu non bourgeois, majoritaire dans la population. Le film d’animation historique est ici composé de gravures d’époque, présentées en plans fixes avec des mouvements de caméra sur celles-ci afin de créer une dynamique de récit à l’instar aussi du dispositif proposé par Chris Marker dans La Jetée. Ce choix fonctionne d’autant plus à merveille qu’il respecte bien les sources desquelles sont issues ses informations. Et pour sublimer le tout, Raphaël Meyssan a réussi à convaincre les meilleurs actrice-eur-s actuel-le-s pour prêter leurs voix si profondes et convaincantes aux différents acteurs de ce grand moment de l’Histoire de France méprisé encore aujourd’hui par les manuels d’histoire garant du récit officiel.

 

 

les-damnes-de-la-commune-dvd
Les Damnés de la Commune
de Raphaël Meyssan

Avec les voix de : Yolande Moreau (Victorine), Simon Abkarian (Le narrateur), Mathieu Amalric (Adolphe Thiers), Fanny Ardant (La mère de Victorine), Charles Berling (Gustave Courbet), Sandrine Bonnaire (Louise Michel), André Dussollier (le sauveur de Victorine), Anouk Grinberg (André Léo), Arthur H. (le garde du bataillon des Enfants perdus), Félix Moati (Léo Frankel), François Morel (le général Brunet), Denis Podalydès (Georges Clemenceau), Michel Vuillermoz (Léon Gambetta), Jacques Weber (Victor Hugo), Antoine David-Calvet (l’orateur des Folies-Belleville), Julien Goetz (Raoul Rigault), Nicky Marbot (le président de l'Assemblée nationale), Olivier Sadoine (l’homme de l’affiche rouge), Philippe Saïd (un membre du Comité central), Dorothée de Silguy (une citoyenne à Bordeaux), Régis Vlachos (un garde fédéré)
France, 2021.
Durée : 97 min
Diffusion télévisée (France) : 23 mars 2021
Sortie France du DVD : 18 mai 2021
Noir & Blanc
Langue : français - Sous-titres : français.
Éditeur : ARTE ÉDITIONS

Bonus :
livret de 20 pages

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.