Du vrai visage de la mafia

Corleone est en apparence une paisible commune de la province de Palerme qui durant plusieurs décennies était entre les mains de la Cosa Nostra, organisation criminelle qui a imposé son pouvoir par des assassinats commandités notamment pas Salvatore « Toto » Riina, le parrain des parrains.

"Corleone" de Mosco Lévi Boucault © ARTE ÉDITIONS "Corleone" de Mosco Lévi Boucault © ARTE ÉDITIONS
Sortie DVD : Corleone de Mosco Lévi Boucault

Loin du romantisme épique de la saga de Coppola, la mafia sicilienne s'illustre par une histoire vile et crapuleuse dont l'essentiel des crimes n'avait pour but que d'asseoir une course vaine au pouvoir. Le réalisateur spécialisé dans les documentaires historiques et qui avait notamment raconté une histoire des Brigades rouges en Italie dans les années 1970, s'attache à présent à suivre l'ascension et la chute de Salvatore « Toto » Riina, considéré comme le « parrain des parrains » après avoir assassiné celles et ceux en qui il voyait des obstacles à sa prise de pouvoir. Pour raconter cette histoire, le réalisateur Mosco Lévi Boucault a réuni les témoignages de repentis, anciens tueurs à la solde du parrain, dont la nouvelle identité est cachée face caméra, ainsi qu'un procureur, un commissaire, un journaliste, une photographe et l'avocat de Riina. L'ensemble du documentaire est construit sur le montage de ces témoignages associés à des images d'archives, le tout assemblé avec la voix off d'un personnage fictif représentant les personnes spectatrices impuissantes du déferlement de cette violence destructrice. La somme de ces témoignages est colossale et la direction des entretiens se révèle suffisamment riche et rondement menée, avec des moments plus difficiles que d'autres lorsque les anciens tueurs décrivent leurs agissements.
Ce documentaire est d'autant plus efficace qu'il permet de comprendre l'installation d'un pouvoir criminel au sein d'une république en péril. Il manque cependant la description de la réalité politique locale à Corleone pour comprendre le lien étroitement entretenu entre les habitants et la Cosa Nostra. De même, le choix de créer un personnage fictif en voix off se révèle quelque peu maladroit, ajoutant de la fiction là où la réalité décrite est saturée d'excès de fiction. L'ensemble des deux parties est néanmoins menée avec sobriété et efficacité dans son exposition d'informations pour comprendre aussi l'énorme traumatisme qu'a causé l'assassinat du juge Falcone en 1992.

 

 

corleone-la-mafia-par-le-sang-3453270086439-0
Corleone
réalisé par Mosco Lévi Boucault
1 - Le Pouvoir par le sang (78’)
2 - La Chute (68’)
France, 2019.
Durée totale du coffret : 2h26
Sortie France du DVD : 20 août 2019
Format : 1,78 – Couleur
Langue : italien - Sous-titres : anglais, français.
Éditeur : ARTE ÉDITIONS
Bonus :
Livret (16 pages)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.