Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2074 Billets

5 Éditions

Billet de blog 26 mars 2018

La chouette d’Arnaud Demuynck veille sur les fables

Six courts métrages d’animation produits par la société belge Les Films du Nord d’Arnaud Demuynck autour des fables de La Fontaine pour deux d’entre eux.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"La Fontaine fait son cinéma, le corbeau et le renard" de Pascal Adant © Les Films du Nord

Sortie DVD : La Fontaine fait son cinéma

La Fontaine fait son cinéma est un nouveau programme de courts métrages d’animation qui se situe dans la continuité du programme également édité en DVD par ARTE ÉDITIONS La Chouette entre veille et sommeil avec ce personnage animé de chouette jouant les intermèdes entre deux films distincts. Ce médiateur animé propose au jeune public de réfléchir à la morale de l’histoire et il se trouve qu’à ce titre les fables de La Fontaine sont tout à fait appropriées à l’exercice. Mais de La Fontaine il n’en est question dans ces courts métrages qu’à seulement deux occasions avec les deux films réalisés par Pascal Adant. L’intitulé est comme souvent dans les programmes de films jeune public non fédérateur de l’ensemble. Ce qui unit surtout ces films, c’est à la fois son producteur et scénariste Arnaud Demuynck (Les Vents du Nord) qui a écrit la majorité des histoires ici présentées. L’humour et la poésie sont au rendez-vous, tout d’abord avec La Fontaine fait son cinéma, le corbeau et le renard de Pascal Adant (2014) où la célèbre fable est présentée sous la forme d’un tournage de cinéma difficile à mettre en place sur le mode de l’autodérision : hilarant, cette version est jubilatoire ! Sur le même mode iconoclaste de la belgitude, La Fontaine fait son documentaire, la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf  de Pascal Adant est moins drôle malgré tous les ingrédients réunis. Pascale Hecquet avec ses deux films La Loi du plus fort (2015) et Le Pingouin (2016) propose des histoires dont le soin apporté au graphisme est au service de la bienveillance du message. Rumeurs de Frits Standaert (2011) est l’histoire la plus faible du programme, malgré son réel dynamisme, la volonté de proposer une fable mais qui apparaît sous des traits un peu trop explicites pour être subtiles. Quant à Les Fables en délire : la poule, l’éléphant et le serpent de Fabrice Luang-Vija (2012), c’est une nouvelle histoire abracadabrantesque mêlant effectivement une poule, un éléphant et un serpent, sur trois situations géographiques distinctes autour d’une course trépidente aux œufs où l’amour entre une poule et un éléphant triomphera de l’insatiable gourmandise d’un serpent. Fabrice Luang-Vija a réalisé toute une série de Fables en délire, prenant un large contrepied par rapport aux animaux des fables de La Fontaine : tout ici n’est que délire et course-poursuite à un rythme accéléré dans la tradition des récit de Tex Avery.
 

La Fontaine fait son cinéma
1 - La Fontaine fait son cinéma, le corbeau et le renard de Pascal Adant (2014)
2 - Rumeurs de Frits Standaert (2011)
3 -  La Loi du plus fort de Pascale Hecquet (2015)
4 - La Fontaine fait son documentaire, la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf  de Pascal Adant (2015)
5 - Les Fables en délire : la poule, l’éléphant et le serpent de Fabrice Luang-Vija (2012)
6 - Le Pingouin de Pascale Hecquet (2016)

France, Belgique, 2014.
Durée du programme de courts : 40 min
Sortie en salles (France) : 22 mars 2017
Sortie France du DVD : 6 mars 2018
Couleur
Langue : français - Sous-titres : anglais.
Éditeur : ARTE ÉDITIONS
Bonus :
Un cahier de jeux
La collection enfants d’ARTE (bandes-annonces, 11 min)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
« Le recul démographique du monde agricole n’est pas une fatalité »
Moins 100 000 fermes en dix ans : c’est le résultat du recensement rendu public le mois dernier par le ministère de l’agriculture. Face à l’hémorragie, le retour à un pilotage par l’État et à des politiques publiques volontaristes est nécessaire, selon la sociologue Véronique Lucas.
par Amélie Poinssot
Journal — Europe
Dans leur bastion de l’Alentejo, les communistes portugais résistent au déclin
Lors des législatives anticipées qui se déroulent dimanche, le Parti communiste, tout juste centenaire, espère limiter la casse, malgré la poussée socialiste dans certains de ses bastions, dont l’Alentejo. En embuscade, l’extrême droite de Chega lorgne vers d’anciens électeurs du PCP.
par Ludovic Lamant
Journal
En Syrie, la plus grande prison au monde de djihadistes tombe aux mains… des djihadistes
L’État islamique s’est emparé pendant une semaine d’un centre de détention à Hassaké, obligeant l’armée américaine à intervenir. Des dizaines de prisonniers sont en fuite. Pour les Forces démocratiques syriennes, le retour du phénix djihadiste est une très mauvaise nouvelle.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener