"Space Jam" de Joe Pytka

Menacé d’être réduits en esclaves par des extraterrestres, les Looney Tunes jouent leur liberté sur un terrain de basket ball et font appel pour leur prêter main forte à la star interplanétaire Michael Jordan.

"Space Jam" de Joe Pytka © Warner Bros. "Space Jam" de Joe Pytka © Warner Bros.
Sortie de l’édition Titans of Cult - SteelBook 4K Ultra HD + Blu-ray + goodies : Space Jam de Joe Pytka

Au moment où sort en salles Space Jam : nouvelle ère (Malcolm D. Lee, 2021), il est bon temps de rappeler aux nouvelles générations que s’il est question d’une « nouvelle ère », c’est bien qu’il existe un antécédent filmique intitulé Space Jam sorti en 1997 en France. Ce film mêlant stars sportives en prise de vue réelles et des personnages de toons entièrement animés, faisait également suite au résultat concluant de Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (1988, Robert Zemeckis). Cependant, ici, le scénario est clairement aux abonnés absents puisque les initiateurs de Space Jam sont partis du principe que réunir des personnages populaires d’univers distincts suffisait à créer un film en soit. Ainsi, tout repose notamment sur la fascination exercée sur le public des années 1990 par la star internationale du basket Michael Jordan pour la première et dernière fois dans un long métrage de fiction, mêlée aux personnages des toons appréciés par plusieurs générations confondues.

Michael Jordan n’a hélas aucune opportunité de créer un personnage et ne se trouve vraiment bien dans son corps qu’au moment où il entre sur un terrain de sport. Les toons ont de leur côté davantage de place pour faire vivre leurs personnages avec en l’occurrence un Daffy Duck qui vole largement la vedette à un Bugs Bunny en baisse de tension. La présence de Bill Murray en revanche dans son rôle habituel de faux clown dépressif impulse à lui seul, malgré le peu de temps où il apparaît à l’écran, la meilleure partie de jeu d’acteur du film. Quant à la folie des célèbres toons, elle manque clairement d’électricité pour vraiment convaincre. Le film reste une curiosité et les fans actuels de basket et des Looney Toons goûteront à le voir certainement leur plaisir.

 

 

space-jam-steelbook-blu-ray-4k-ultra-hd
Space Jam
de Joe Pytka
Avec : Michael Jordan (lui-même), Wayne Knight (Stan Podolak), Bill Murray (lui-même), Theresa Randle (Juanita Jordan), Charles Barkley (lui-même), Muggsy Bogues (lui-même), Shawn Bradley (lui-même), Patrick Ewing (lui-même), Larry Johnson (lui-même), Larry Bird (lui-même), Manner Washington (Jeffrey Jordan), Eric Gordon (Marcus Jordan), Penny Pae Bridges (Jasmine Jordan), Brandon Hammond (Michael Jordan à 10 Ans), Thom Barry (James Jordan), Dan Castellaneta (le supporter des Knicks), Patricia Heaton (la femme du supporter), Linda Lutz (la voyante), Nicky McCrimmon (une joueuse de basket-ball), Kelly Vint (la petite fille de la Ligue), William G. Schilling (un golfeur), Albert de La Haye (un psychiatre), Marc Alaimo (un médecin), James O'Donnell (un arbitre de la NBA), David Ursin (l'entraîneur des Lakers), Douglas Robert Jackson (un policier), Andre Rosey Brown (le juge-arbitre), Connie Ray (la copine du propriétaire), John Roseilus (le directeur des Barons), Joe Bays (l'entraîneur des Barons), Charles Hoyes (Jean-Jacques Nervest) (le receveur des Barons), Luc Torres (un joueur), Steven Shenbaum (un joueur), Bean Miller (un joueur), Danny Ainge (lui-même), Cedric Ceballos (lui-même), Vlade Divac (lui-même), A.C. Green (lui-même), Derek Harper (lui-même), Del Harris (lui-même), Jeff Malone (lui-même), Alonzo Mourning (lui-même), Charles Oakley (lui-même)
Et les voix originales de : Billy West (Bugs Bunny / Elmer Fudd), Dee Bradley Baker (Daffy Duck / Taz), Danny DeVito (Mr. Swackhammer), Bob Bergen (Porky Pig / Titi / Bertie / Hubie / Marvin le Martien), Bill Farmer (Sylvestre / Sam le Pirate / Charlie le coq), June Foray (Hazel la sorcière / Mémé), Maurice LaMarche (Pépé le putois), Kath Soucie (Lola Bunny), Jocelyn Blue (Nerdluck Pound), Charity James (Nerdluck Blanko), June Melby (Nerdluck Bang), Catherine Reitman (Nerdluck Bupkus), Colleen Wainwright (Nerdluck Nawt / Sniffles), Dorian Harewood (Monstar Bupkus), Joey Camen (Monstar Bang), Darnell Suttles (Monstar Pound), TK Carter (Monstar Nawt), Steve Kehela (Monstar Blanko / Annonceur), Frank Welker (Chien de basse-cour), Kent Rice (Space Jam) et Jay Fukuto (Space Jam 2) (Gladstone), Bailey Gambertoglio (Jann Carl)
USA, 1996.
Durée : 87 min
Sortie en salles (France) : 5 février 1997
Sortie France de l’édition Titans of Cult - SteelBook 4K Ultra HD + Blu-ray + goodies : 7 juillet 2021
Format : 1,85 – Couleur
Éditeur : Warner Bros. Entertainment France

Bonus :
Coffret « Titans of Cult » avec boîtier métal SteelBook collector inédit contenant : l’Ultra HD Blu-ray 4K du film (HDR10)
le Blu-ray du film (VF Dolby Digital 5.1 / VOST DTS-HD Master Audio 5.1)
un pins métallique collector « A-OK »
deux stickers « TuneSquad » et « Monstars »

Bonus vidéo :
Commentaire audio de Joe Pytka, Bugs Bunny et Daffy Duck (VO) 
Clip « Fly Like An Eagle » de Seal (3’53”)
L’hymne des Monstars « Hit’Em High » (4’52”)
« Jammin’ avec Bugs Bunny et Michael Jordan » : making of (22’32”, VOST)
Bande-annonce originale (1’15”, VO)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.