Du bio exorciste lubrique à l’affirmation de Tim Burton

Un jeune couple récemment décédé est contraint à rester dans leur maison sous la forme de fantômes. Or, leur quiétude est perturbée par l’arrivée de nouveaux occupants parmi les vivants. Le couple de fantômes n’aura alors de cesse de les faire fuir quitte à appeler à l’aide le dangereux bio-exorciste Beetlejuice.

"Beetlejuice" de Tim Burton © Warner Bros. "Beetlejuice" de Tim Burton © Warner Bros.
Édition Collector - 4K Ultra HD + Blu-ray + Goodies : Beetlejuice de Tim Burton

Beetlejuice, le deuxième long métrage de Tim Burton, est devenu une véritable œuvre culte qui a permis d’enraciner dans le monde des vivants son image de cinéaste gothique hollywoodien. Quelques années avant le triomphe des effets spéciaux numériques de Jurassic Park et alors que les années 1980 étaient envahies par l’omniprésence de la pyrotechnie et autres effets à grands spectacles permis par les nouvelles technologies, le cinéphile Tim Burton amoureux du cinéma classique, requestionne au cœur de Beetlejuice la mise en scène de l’horreur sur le ton de l’humour et de la dynamique familiale qui lui est chère. En effet, les personnages principaux sont confrontés à la question de trouver les moyens de faire peur à une époque où des draps blancs en lévitation laissent indifférent et où la possession entraîne plus l’excitation d’un spectacle à consommer que l’effroi face à une situation irrationnelle. Ainsi, à contre-courant de la production fantastique de son époque, Tim Burton va rendre hommage au savoir-faire des effets spéciaux à la manière de Ray Harryhausen et plus largement au cinéma hollywoodien des grandes années du cinéma fantastique avec la présence de Sylvia Sidney dans le rôle de la grande gestionnaire du monde des morts. On trouve aussi clairement un hommage aux inventions folles de Georges Méliès pour mettre en scène un univers fantastique. En ce sens aussi, l’arrivée du jeune Tim Burton aux côtés des plus importants réalisateurs à Hollywood dans les années 1980, s’inscrit dans la démarche cinéphilique d’un Spielberg qui a lui aussi le sens du spectacle familial en s’inspirant des grands classiques du cinéma d’aventure.
À l’exception de Michael Keaton qui n’apparaît cependant que 17 minutes en tout et pour tout dans le rôle du personnage éponyme, les acteurs intéressent moins Tim Burton que l’ensemble de la mise en scène où les décors et les effets spéciaux sont davantage mis en valeur pour créer un univers fantastique inédit. La mise en scène de la maquette du village où vivent les protagonistes met d’ailleurs en avant cet amour pour la fabrication artisanale du quotidien, opposée à la modernité des stylistes newyorkais réaménageant une maison traditionnelle à grand renfort de machines destructrices plus que constructrices. Michael Keaton livre une interprétation déjantée autour d’un sens de l’improvisation très inspirée afin de créer un personnage de fantôme exorciste pervers et lubrique et confère également au film un objet filmique unique toujours appréciable trois décennies plus tard.
Cette édition comprenant les versions Ultra HD 4K et Blu-ray du film est également accompagnée de goodies telles que les craies qui doivent ouvrir un passage dans l’autre monde, ainsi que l’affiche publicitaire du bio-exorciste, le tout dans un coffret en forme de livre des morts comme il est question dans le film.

 

 

91dui6ok9wl-ac-sl1500
Beetlejuice
de Tim Burton
Avec : Michael Keaton (Beetlejuice), Alec Baldwin (Adam Maitland), Geena Davis (Barbara Maitland), Winona Ryder (Lydia Deetz), Jeffrey Jones (Charles Deetz), Catherine O'Hara (Delia Deetz), Glenn Shadix (Otho), Sylvia Sidney (Juno), Robert Goulet (Maxie Dean), Maree Cheatham (Sarah Dean), Annie McEnroe (Jane Butterfield), Susan Kellerman (Grace), Dick Cavett (Bernard), Tony Cox (le prêtre), Jack Angel (la voix du prêtre), Charles Snheider II (l’homme pendu aplati qui reçoit Adam et Barbara pour voir Juno)
USA, 1988.
Durée : 92 min
Sortie en salles (France) : 14 décembre 1988
Sortie France de l’édition 4K Ultra HD + Blu-ray : 16 septembre 2020
Format : 1,85 – Couleur
Éditeur : Warner Bros. Entertainment France

Contenu et Goodies :
Coffret collector Handbook for the Recently Deceased 
Contient : l’Ultra HD 4K et le Blu-ray du film (en HDR)
le Blu-ray du film
un patch thermocollant phosphorescent Here lies Beetlejuice
l’affiche publicitaire Betelgeuse the Bio-Exorcist
3 craies blanches pour tracer la porte des morts

Bonus vidéo Blu-ray :
Bande originale isolée (Dolby Digital 5.1)
Bande-annonce du film (1’27” - VO)
3 épisodes de la série animée Beetlejuice (3 x 12’15” - VOST) : Tiens donc ! (A-Ha), Des squelettes dans le placard (Skeletons in the Closet), La Boutique des loufoques (Spooky Boo-tique)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.