L’histoire déchirée de la Serbie : une mise en perspective

Depuis l’appartement familial, la réalisatrice Mila Turajlić interroge sa mère, Srbijanka Turajlić, professeure et militante politique, et traverse ainsi les dernières décennies troubles de l’histoire d’une Serbie déchirée.

"L’Envers d’une histoire" (Druga strana svega) de Mila Turajlić © Survivance "L’Envers d’une histoire" (Druga strana svega) de Mila Turajlić © Survivance
Sortie DVD : L’Envers d’une histoire de Mila Turajlić

Investie par son regard rétrospectif sur la mémoire portée sur la Serbie qui faisait encore partie de la Yougoslavie de Tito au moment de sa naissance, la réalisatrice de Cinema Komunisto (2011) entre dans l’histoire intime familiale à partir du témoignage de sa mère et en se confinant à cet appartement au centre de Belgrade du haut des fenêtres duquel s’est déroulé l’histoire du pays et où se déroule encore au moment du tournage à partir dans les années 2010 où des manifestations ont lieu. Cet appartement porte encore les stigmates de l’histoire du pays avec une division imposée au début du régime communiste dans la logique de la collectivisation des espaces privés de vie. Mila Turajlić trouve dans ces échanges avec sa mère un témoin privilégié des grands moments politiqueq de l’histoire de la Serbie contemporaine puisqu’elle a été une figure politique importante et les générations qui la précède depuis un siècle étaient également investis dans la politique à Belgrade. La modeste femme au foyer qui nettoie les bibelots de la maison devient peu à peu une gardienne charismatique de la mémoire de son pays qui cherche notamment à transmettre une responsabilité politique à sa propre fille derrière la caméra. De l’intimité de cet appartement politisé qui n’a cessé depuis l’enfance de la réalisatrice d’habiter des réunions politiques, en passant par les images d’actualité à la télévision et les images d’archives retraçant les trente dernières décennies d’histoire depuis la fin de la Yougoslavie communiste, s’alimente une réflexion nourrie sur la compréhension complexifiée d’un pays divisé profondément détruit par plus d’une décennie au pouvoir de Slobodan Milošević.

La réalisatrice Mila Turajlić possède un art extrêmement développé du récit, qu’elle se confronte aux fantasmes d’une histoire yougoslave rêvée autour de l’histoire de l’industrie du cinéma sous Tito dans une perspective rétrospective à l’humour jamais innocent, au nouveau défi de filmer l’intime d’un appartement familial pour faire surgir l’histoire plus générale de tout un pays dont la confusion habite encore la population au présent. Son regard est alors aussi perspicace dans ses réflexions sur la place aussi de sa propre génération dans la société contemporaine que brillamment mis en scène par l’espace idéal investi par sa caméra et son sens subtil du montage.

Pour compléter ce regard, l’édition DVD propose un livret comprenant un entretien avec la réalisatrice et plusieurs chronologies permettant de mettre en perspective les dates clés de l’histoire de la Serbie. En bonus vidéo, figurent aussi des scènes commentées du film par la réalisatrice ainsi qu’un documentaire inédit réalisé de manière clandestine par le cinéaste Goran Markovic en 1999-2000 après les bombardements de l’OTAN de mai 1999, saisissant les témoignages de ses concitoyens et où apparaît aussi Srbijanka Turajlić, la mère de la réalisatrice Mila Turajlić lançant sa parole politique dans une manifestation pour le retour à la démocratie.

 

L’entretien avec la réalisatrice Mila Turajlić autour de son film est à retrouver ici.

 

 

l-envers-d-une-histoire-dvd

Avec : Srbijanka Turajlić
Serbie/France/Qatar • documentaire • 2017.
Durée : 104 min
Sortie en salles (France) : 24 octobre 2018
Sortie France du DVD : 17 décembre 2019
Format : 1,85 – Couleur
Langue : serbe - Sous-titres : français.
Éditeur : Survivance

Bonus :
Livret (32 pages) : Entretien avec Mila Turajlic, Texte d'Arnaud Hée, Chronologies
4 séquences commentées par la réalisatrice (18 min)
Les Résistants de l'ombre, documentaire inédit en DVD de Goran Markovic (1999, 52 min)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.