"Long voyage vers la nuit" de Sidney Lumet

Durant une journée de 1912, les membres d’une famille composée d’une mère morphinomane, d’un père acteur vieillissant, d’un jeune fils atteint de tuberculose et d’un fils aîné porté sur l’alcool s’entredéchirent en révélant leurs blessures intérieures.

"Long voyage vers la nuit" (Long Day's Journey Into Night) de Sidney Lumet © Les Films du Paradoxe "Long voyage vers la nuit" (Long Day's Journey Into Night) de Sidney Lumet © Les Films du Paradoxe
Sortie DVD : Long voyage vers la nuit de Sidney Lumet

Quelques années après le décès du dramaturge Eugene O'Neill et après une seule représentation théâtrale en 1956, Sidney Lumet adapte la pièce de l’auteur pour le cinéma sous le titre Long voyage vers la nuit (Long Day's Journey Into Night). Dans ce sixième long métrage, Sidney Lumet, en grand amateur de théâtre, ne cache nullement l’origine de cette adaptation. On trouve d’ailleurs un condensé de drame avec un récit qui commence le matin et se termine la nuit venue, autour de quatre membres d’une même famille qui se déchirent au fil de leurs confrontations qui ne mâchent pas l’ampleur des reproches adressés à chacun. Les espaces sont eux aussi très limités et la caméra souvent contrainte à se mouvoir d’un personnage à l’autre, chacun déversant une flopée intense de dialogues très écrits mis en scène sous la forme d’une émotion intense. L’adaptation théâtrale est certainement la plus lourde de la filmographie de Sidney Lumet qui avait pourtant réussi dès son premier film Douze hommes en colère (12 Angry Men, 1957) à rendre le récit fluide et sans aucune lourdeur théâtrale. Ici, le film entier porte le poids du théâtre filmé et l’ampleur des dialogues empêche le film d’exister comme support cinématographique. Cela n’empêche pas que les acteurs livrent une interprétation remarquable, distinguée d’ailleurs pour l’ensemble d’eux par un prix d’interprétation au festival de Cannes où le film avait été présenté. La performance d’acteurs comme leur direction est appréciable mais le film qui dure près de trois heures se révèle encore plus indigeste avec le temps.
La restauration quant à elle est impeccable et permet d’apprécier le savant sens du décor sur lequel peuvent évoluer avec une grande aisance les comédiens.

 

120625838-1635278446633921-4687859441832318873-o
Long voyage vers la nuit
Long Day's Journey Into Night
de Sidney Lumet
Avec : Katharine Hepburn (Mary Tyrone), Ralph Richardson (James Tyrone), Jason Robards (James 'Jamie' Tyrone Jr. ), Dean Stockwell (Edmund Tyrone), Jeanne Barr (Cathleen)
USA, 1962.
Durée : 2h54min
Sortie en salles (France) : mai 1962 (Festival de Cannes)
Sortie France du DVD : 15 octobre 2020
Format : 1,85 – Noir & Blanc
Langue : anglais - Sous-titres : français.
Éditeur : Les Films du Paradoxe

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.