"Antigone" un film de Sophie Deraspe

De nos jours au Québec, Antigone, adolescente brillante, forme avec ses frères, ses sœurs et sa grand-mère, une famille aux liens sacrés qui dépassent les lois humaines, depuis qu’ils ont été contraints à s’exiler de Kabylie où les parents de la fratrie ont été assassinés.

"Antigone" de Sophie Deraspe © Les Alchimistes "Antigone" de Sophie Deraspe © Les Alchimistes
Sortie du DVD : Antigone de Sophie Deraspe

Il fallait oser adapter la tragédie éponyme de Sophocle et Jean Anouilh à l’époque contemporaine et une brillante cinéaste québécoise, Sophie Deraspe, a relevé le défi avec une force admirable qui rappelle l’urgence de saisir la réalité sociale du temps dans ses interstices et ses zones marginales laissées dans l’ombre des Misérables (2019) de Ladj Ly. Les deux films portent haut le sens de l’inspiration littéraire des siècles pour y fusionner les battements de cœur du monde actuel. Antigone par sa jeunesse, sa sensibilité, son intelligence, sa résilience et son sens assumé du sacrifice pour des valeurs qui dépassent les lois individualistes de l’époque actuelle, incarne avec force une jeunesse qui s’affiche actuellement dans divers mouvements de contestation pacifistes et que le pouvoir archaïque est toujours sourd à entendre.

Sophie Deraspe s’empare du personnage mythologique d’Antigone dans la continuité des adaptations de Sophocle et Anouilh en interrogeant l’usage des liens sociaux notamment sur la sphère virtuelle qui fait dès lors figure de chœur dans la tradition de la tragédie antique. Sophie Deraspe saisit ainsi d’autant mieux la modernité de l’histoire d’Antigone en allant chercher dans ses choix de mise en scène les meilleurs moyens de révéler les problématiques du sens des valeurs qui lient chaque être humain au-delà de la simple conformation au respect des lois et des institutions humaines. Le combat politique d’Antigone contrainte à choisir entre son sens de son inscription familiale et sa citoyenneté dans un monde aux valeurs profondément individualistes, devient ainsi le révélateur d’une nouvelle vision politique de l’investissement de chacun dans la société actuelle qui sans cesse tente de repousser les frontières iniques d’un monde vétuste.

L’audace de Sophie Deraspe consiste également à avoir choisi plusieurs jeunes interprètes qui n’avaient aucune expérience devant la caméra pour porter des personnages d’une grande densité. Ainsi, Nahéma Ricci dans le rôle titre saisit avec une forte conviction son personnage inédit dans les récits habituels au cinéma. Elle est à cet égard très bien soutenue et mise en valeur par la direction d’acteurs, le scénario, la photographie et le montage, responsabilités artistiques derrière lesquelles se retrouve avec une profonde inspiration Sophie Deraspe. Voici le film de la rentrée capable d’insuffler un nouveau souffle aux désirs de cinéma par son investissement dans le monde contemporain avec toutes ses dynamiques sociales. Un film coup de cœur qui fait du bien à l’intelligence !

 

 

antigone-dvd
Antigone
de Sophie Deraspe
Avec : Nahéma Ricci (Antigone), Rachida Oussaada (Ménécée), Nour Belkhiria (Ismène), Rawad El-Zein (Polynice), Hakim Brahimi (Étéocle), Paul Doucet (Christian), Antoine Desrochers (Hémon), Benoît Gouin (policier), Jean-Sébastien Courchesne (Maître O’Neil), Lise Castonguay (Psychiatre Oracle), Nathalie Tannous (la juge), Catherine Larochelle (Maître Julie Édouin)
Canada (Québec), 2019.
Durée : 109 min
Sortie en salles (France) : 2 septembre 2020
Sortie France du DVD : 15 décembre 2020
Format : 1,85 – Couleur
Langue : français - Sous-titres : français.
Éditeur : Les Alchimistes Films

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.