Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2210 Billets

5 Éditions

Billet de blog 29 janv. 2022

"Les Nuits révolutionnaires" une mini série télévisée de Charles Brabant

Une série télévisée réalisée à l’occasion du bicentenaire de la révolution à partir du regard de Restif de La Bretonne sur lesdites nuits révolutionnaires de 1789 à 1793.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sortie du coffret DVD : Les Nuits révolutionnaires une mini série télévisée de Charles Brabant

L’édition DVD de cette série télévisée récemment restaurée est l’opportunité également de redécouvrir Charles Brabant, qui a commencé à réaliser des films dans les années 1950, et s’est dévoué pleinement à la télévision depuis le début des années 1960 jusqu’à la fin de sa carrière dans le monde audiovisuel. Et justement, cette fin connaît l’apothéose avec la réalisation de cette série historique présentée dans le cadre du bicentenaire de la Révolution française.

"Les Nuits révolutionnaires" de Charles Brabant © Doriane Films

Charles Brabant aime s’intéresser particulièrement à des personnalités historiques et c’est pourquoi choisir Restif de La Bretonne comme narrateur privilégié pour entrer dans le bain de la révolution est d’autant plus pertinent que ce personnage historique fut un témoin privilégié des événements.

La mise en scène gravite autour de Restif de La Bretonne à partir de ce qu’il voit, de sa philosophie de la vie qui font de lui un père tutélaire et spirituel pour les personnages plus jeunes qui gravitent autour de lui et sont enivrés par l’effervescence révolutionnaire. Michel Aumont est pleinement impliqué dans son rôle et rend hommage à la figure de Restif de La Bretonne dans une interprétation inédite. Autour de lui, des figures historiques du grand et du petit écran font leur apparition, à l’instar de Paul Crauchet, Maria Casarès, Michel Robin, Michel Bouquet, Bernard Fresson, etc. Maria de Medeiros ainsi que Guillaume de Tonquédec dans un de ces premiers rôles ont également droit à leur partition.

L’énergie qui lie ces personnages est plus proche de la légèreté d’une troupe théâtrale que de la reconstitution naturaliste des événements historiques. La mise en scène souffre d’une certaine pesanteur et caractérise aussi une époque révolue des productions télévisuelles décomplexées dans leur traitement antinaturaliste.

Les bonus de cette édition DVD présentent deux entretiens privilégiés avec Charles Brabant revenant sur l’ensemble de sa filmographie au cinéma et à la télévision, offrant un regard inédit sur des univers méconnus et notamment les premiers temps de la ORTF.

Deux courts métrages réalisés pour le cinéma dans les années 1950 offrent également un regard sur sa sensibilité et son sens de la mise en scène à explorer notamment le monde de l’enfance.

Les Nuits révolutionnaires
de Charles Brabant
Avec : Michel Aumont (Restif de La Bretonne), Jean-Pierre Lorit (Malivert), Xavier de Guillebon (Saint-Florent), Christophe Brault (Dorival), Laura Manszky (Joséphine), Sophie Bouilloux (Marion), Sylvain Lemarié (Jacques), Michel Bouquet (Vilain, l'usurier), Maria Casarès (la Murène, la maquerelle), Michel Robin (l'allumeur de réverbères), Paul Crauchet (l'aveugle), Isabelle Gélinas (Agnès / Julie), Guillaume de Tonquédec (François), Marc Eyraud (Mérigot, le libraire), Gérard Desarthe (Renaud de la Grimière), Patrice Alexandre (l’élégant), Yvan Dautin (le camelot), Daniel Mesguich (l'homme inconnu), Bernard Fresson (le Taureau, Danton), Jean-Pierre Bouvier, Stéphane Bierry, Céline Ertaud, Claude Brosset, Maria de Medeiros, Valérie Karsenti, Fabrice Luchini, Marcel Maréchal, Christian Benedetti

Épisodes :
1. Le spectateur nocturne
2. Les deux n'en font qu'une
3. La Fête glorieuse
4. La jeune fille assassinée
5. La chute: nuits du 9 au 10 août et du 10 au 11 août 1792
6. La mort d'un père
7. La part de l'ombre : nuit du 31 mai au 1er juin - nuit du 1er juin au 2 juin 1793

France, 1989.
Durée : 7 épisodes de 60 min - Version numérisée et restaurée en 2K
Diffusion télévisée (France) : 5 octobre 1989 – 1990
Sortie France du DVD : 7 juin 2021
Couleur
Langue : français - Sous-titres : anglais.
Éditeur : Doriane Films

Bonus :
Livret illustré de 28 pages
Contes à dormir debout - court métrage de Charles Brabant - 22 min
C’est arrivé un jeudi - court métrage de Charles Brabant - 32 min
2 entretiens avec Charles Brabant - 2000 (57 min et 33 min)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart