Être ou ne pas être un couple : un regard sur le totalitarisme contemporain

Dans le monde d’aujourd’hui, les individus sont contraints à former des couples s’ils veulent continuer à vivre et ne pas être transformé en animal. Ainsi David se retrouve dans un hôtel aux règles strictes avec d’autres célibataires.

 © DR © DR

Sortie DVD : The Lobster de Yorgos Lanthimos

Sans artifice provenant de costumes, effets spéciaux, maquettes, etc. Yorgos Lanthimos met en scène un autre monde qui pourrait être le nôtre car tous les éléments s’y trouvent à la différence de ses règles de société. Même si le cinéaste s’en défend lors d’un entretien en bonus de cette édition DVD, on peut ici parler de dystopie au sens où l’on sent le cauchemar proposé par le « meilleur des mondes » d’Huxley omniprésent dans cette vision sociale. Il est vrai qu’il y avait déjà cette idée dans Canine (2009) d’un monde d’individus enfermés aussi bien par des règles strictes de puratanisme que par des frontières physiques. Que ce monde existe ou non importe peu, ce sont les rapports exacerbés entre les individus qu’il donne à voir qui importe le plus. Car au fil du film force est de constater que c’est bien davantage notre monde actuel qui nous est présenté qu’un univers de science-fiction. Ainsi, lorsque les personnages évoluent dans des décors urbains à l’architecture glaciale d’inhumanité, qu’il s’agisse d’un pont en béton, d’un train passant à toute vitesse, d’un centre commercial sans aspérité, rien a été transformé pour le film : c’est la mise en scène qui nous fait voir un monde que l’on n’avait jusque-là pas osé reconnaître comme tel. Dès lors, rien n’est gratuit dans le comportement des personnages tout comme l’évolution de l’histoire. Comme à son accoutumée, Yorgos Lanthimos ne concède même pas une empathie pour ses personnages tous perdus qui trouveront difficilement des réconforts. Car dans le monde bipolaire d’un système social au pouvoir prônant la vie du couple ou la déchéance de l’humanité et de l’autre des rebelles nommés les Solitaires qui proscrivent toute relation de couples, ce sont deux systèmes totalitaires qui s’opposent et se complètent dans leur objectif d’écrasement de l’individu. Foncièrement pessimiste quant à l’évolution actuelle des sociétés humaines, Yorgos Lanthimos semble malgré tout espérer une révolution intérieure plus profonde de l’individu qui passe par la prise de conscience/confiance de ses propres émotions. En cela, le cinéma de Yorgos Lanthimos est éminemment politique, sainement anarchique : car l’ordre imposé par une minorité au pouvoir conduit à la déflagration chaotique de l’individu où le corps social n’est plus que l’ombre de lui-même.

Yorgos Lanthimos réussit le pari de diriger une galerie d’acteurs aux personnalités éclectiques pour en tirer la substantifique moelle de ses personnages. De même, le choix de l’Irlande comme géographie de cette dystopie se révèle d’autant plus judicieux que les décors naturels tout comme la lumière épousent parfaitement les états d’âme tus des personnages. Une œuvre fascinante !

 

 

dvd-lobster

The Lobster

The Lobster

de Yorgos Lanthimos

Avec : Colin Farrell (David), Rachel Weisz (la femme myope), Ben Whishaw (John le boiteux), Léa Seydoux (la chef des solitaires), John C. Reilly (Robert, l'homme qui zézaie), Ashley Jensen (la femme aux biscuits), Olivia Colman (la directrice de l’hôtel), Jessica Barden (la femme qui saigne du nez), Roger Ashton-Griffiths (le docteur), Michael Smiley (le nageur solitaire), Ariane Labed (la bonne), Angeliki Papoulia (la femme sans cœur), Rosanna Hoult (la femme de David), Degnan Geraghty (le serveur), Seána Kerslake (la femme des solitaires qui zozote), Anthony Moriarty (le serveur de 30 ans), Kevin McCormack (un officier de police), Nancy Onu (la réceptionniste), Stephen Ryan (le client de l’hôtel), Heidi Ellen Love (la maîtresse), Cian Boylan (le joueur de piano), Roland Ferrandi (le père de la chef des solitaires)

 

Royaume-Uni, Irlande, Grèce, Pays-Bas, France, USA – 2015.

Durée : 113 min

Sortie en salles (France) : 28 octobre 2015

Sortie France du DVD : 8 avril 2016

Format : 1,85 – Couleur

Langues : anglais, français - Sous-titres : français.

Éditeur : Blaq Out

Bonus :

- Entretien avec Yorgos Lanthimos
- Entretien avec Ariane Labed
- Necktie (court métrage, 2013)
- Making of
- Bande-annonce
- Bande-annonce de Alps

 

lien vers le site de l’éditeur

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.