Avale-Loire : étape 8

 Chouzé – SaumurGens de Loire. Il est temps de poser un peu la pagaie et d'évoquer nos gens de Loire. Mariniers au grand cœur, fous de la rivière, membres d'associations ligériennes, chanteurs ou guides, capitaines et matelots. Plus j'avance et plus je rencontre des gens d'exception qui aiment notre belle dame Liger et n'ont de cesse que de la donner en partage et qui sont à l'image de Bertrand, mon Capitaine resté à quai ...

 

Chouzé – Saumur

Gens de Loire.

 

P1030005.JPG

Il est temps de poser un peu la pagaie et d'évoquer nos gens de Loire. Mariniers au grand cœur, fous de la rivière, membres d'associations ligériennes, chanteurs ou guides, capitaines et matelots. Plus j'avance et plus je rencontre des gens d'exception qui aiment notre belle dame Liger et n'ont de cesse que de la donner en partage et qui sont à l'image de Bertrand, mon Capitaine resté à quai ...

 

À tout seigneur, tout honneur, Jean le grand transmetteur que je n'ai pas pris le temps d'attendre à Chaumont. Je lui avais dédié un billet l'an dernier. Ce sage est un poète des émotions, il embarque ses passagers dans des sorties merveilleuses. Il les berce de sa douce voix qui ne veut pas couvrir les bruits de la symphonie naturelle qui accompagne les flots.

P1030015.JPG

Alain, sac d'os pour les intimes, lui non plus je ne l'ai pas attendu ; il avait tant à faire en ce jour de 14 juillet avec feu d'artifice sur le dhuit tourangeau. C'est l'un des plus fins connaisseurs de la navigation et de son histoire, une référence incontournable, un puriste exigeant. Il a sans doute le plus joli bateau de la Loire d'en haut, le plus gros et le plus compliqué à manœuvrer.

 

Alexis, le marinier de Langeais. Il a fait de la Loire son métier. Il y passe ses journées, propose des sorties aux touristes de sa belle ville. L'hiver, il se fait bûcheron pour faire bouillir la marmite. Il est de cette jeune génération qui reprend le flambeau avec un art consommé de la convivialité et du sens de la fête. Un détour qui s'impose.

P1030028.JPG

Hoel, le petit génie de la construction. Je l'ai croisé. De lui, je ne sais rien ou presque. Il reste secret. Petit Prince de la Loire, il ne dessine ni rose ni mouton mais des bateaux merveilleux, des prouesses d'ingéniosité et de tradition. Son premier bateau, il l'a construit à 14 ans et depuis il a, à son actif, parmi les plus belles réalisations de nos ports. Il vit sur l'eau, il se confond avec la rivière dont il doit être le plus jeune des enfants.

 

Jacky, le président des Vents de Galerne à La Chapelle sur Loire. Il construit, navigue, organise, raconte et anime. Il est le chef d'orchestre d'une incroyable organisation qui permet aux touristes de la Loire en vélo de traverser avec leur bicyclette pour venir visiter le village martyr au Nord ou le château de la belle au bois dormant au Sud. Il est le chef d'une escadre de 15 pilotes et de 10 accompagnateurs, sans oublier Florence et Christian qui restent à quai en leur maison Loire et Nature.

P1030033.JPG

Jean-Michel et Mary-Boat les amis de Chouzé et toute la merveilleuse équipe du musée de la marine. Un sens de l'accueil, une disponibilité qui forcent l'admiration. Des animations autour de promenades, de petites gourmandises sur l'eau et du plaisir de partager. On retrouve ces ingrédients tout du long de notre fille sauvage. Chacun à sa manière décline navigation, gastronomie et histoire. À Chouzé, vous ajoutez un cadre préservé, presque en l'état de la grande navigation marchande !

 

Bernard, le capitaine, propriétaire de la Saumur-Loire un bateau capable de transporter 60 passagers et Marie son hôtesse à qui, avec l'ami Denis, nous avons un peu coupé le micro pour une sortie chantée et bonimentée. Nous sommes sortis du cadre habituel de cette belle visite de Saumur. Parmi les passagers, les gens d'Atoue Loire qui vont me détourner de mon périple.

P1030056.JPG

Je ne peux tous les citer. Je vais en trouver d'autres sur mon chemin. Je découvre une Loire qui frémit au rythme des initiatives multiples qui conjuguent toujours l'art du bien vivre et le plaisir de la navigation. Plus j'avance avec mon petit kayak bleu et plus je croise de bateaux ; des petits, des plus gros, des barques de pêcheurs, des maisons flottantes, des bateaux à passagers, des restaurants sur l'eau.

 

La Loire est en ébullition. Le peuple ligérien a renoué avec sa longue tradition marinière. Il n'y a pas que du folklore. Une marine vivante et moderne est en train de naître pour votre seul plaisir. C'est une occasion unique de vivre quelques instants sur le plus beau et le plus troublant de nos cours d'eau. N'hésitez pas une seconde, tout au long de la rivière, des gens sont là pour partager des moments rares et merveilleux.

P1030065.JPG

Reconnaissancement leur !

 

P1030069.JPG

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.