Cetri

Le Centre tricontinental (CETRI) est une ONG belge, travaillant sur les rapports Nord-Sud

Louvain-la-Neuve - Belgique

Sa biographie
Le Centre tricontinental (CETRI), organisation non gouvernementale fondée en 1976 et basée à Louvain-la-Neuve (Belgique), est un centre d’étude, de publication, de documentation et d’éducation permanente sur le développement et les rapports Nord-Sud. Le CETRI a pour objectif de faire entendre des points de vue du Sud et de contribuer à une réflexion critique sur les conceptions et les pratiques dominantes du développement à l’heure de la mondialisation néolibérale. Il s’attache en particulier à la compréhension et à la discussion du rôle des acteurs sociaux et politiques du Sud en lutte pour la reconnaissance des droits sociaux, politiques, culturels et écologiques. Les activités du CETRI sont de quatre types : étude, formation, publication, documentation. Le rôle des mouvements sociaux dans le Sud, la dynamique du mouvement altermondialiste, l’évolution des démocraties en Amérique latine, la portée des alternatives sociales et politiques dans le Sud, les logiques et conséquences des ajustements structurels et de l’aide au développement... constituent les principaux thèmes des travaux de ces dernières années. www.cetri.be
Son blog
2 abonnés Le blog de Cetri
  • 2 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 3 contacts
Voir tous
  • La mixité contre l’égalité ?

    Par
    La polémique récurrente sur la non-mixité - notamment lors de Nuit debout et du festival Nyansapo - déchaîne à chaque fois les passions. En dépit des cris d’orfraie, l’annonce de tels événements sont l’occasion de revenir sur les enjeux d’une pratique, qui suscite, après plusieurs décennies, toujours autant d’incompréhension et de résistance. Petit décryptage critique
  • La guerre des trolls ou un antiféminisme online

    Par
    Harcèlements, menaces et agressions sont le lot commun des féministes sur les réseaux sociaux. L’objectif est de les faire taire ou, à défaut, de les discréditer. Il convient de prendre la mesure de cette violence et de se mettre à l’école du féminisme pour y faire face.