La youtubeuse Nadjelika poursuivie pour injures racistes et incitation à la haine

La youtubeuse Nadjelika, connue pour ses vidéos sur le sexe et la prostitution, fait l'objet d'une plainte d'un policier et du préfet de police de Paris après avoir violemment insulté ce policier noir en raison de sa couleur de peau, le traitant de "vendu!" mais également de "bounty" et de "nègre de maison" selon les dires de ce dernier, suscitant l'indignation générale aussi bien à droite qu'à gauche.

La sulfureuse "vidéaste" a été identifiée grâce à une vidéo diffusée sur le net, la prenant en flagrant délit. https://twitter.com/JulienOdoul/status/1268163339563208707

Le courageux policier, nommé Abdoulaye Kanté, a témoigné sur BFMTV et dénoncé le racisme de Nadkelika, qui divise les gens par race et veut les opposer les uns aux autres.  https://twitter.com/BFMTV/status/1268428592012316673

Nadjelika n'a pas souhaité s'excuser de son comportement et de ses déclarations rappelant leus heures les plus sombre de l'Histoire.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.