charlotte59

Questionneuse de vie

grande synthe - france

Sa biographie
Je suis la vie qui passe, je suis la conscience qui s'arrete, je suis le mouvement qui continue.Je suis la peur qui paralyse, je suis la rage qui galvanise, je suis le doute qui tourmente, je suis la révolte qui gronde.Je suis humaine et j'ai de la peine , je suis humaine et j'ai la haine. De la peine pour ce(ux) qu'on assassine, de la haine pour ceux qui nous déciment.
Voir tous
  • 11 mai 2020, début de ma grève de la fin

    Par
    Notre liberté de circuler progressivement retrouvée, après avoir posé les maux du monde sur du papier, c'est à travers mon corps que je souhaite interpeller ceux qui ne nous regarde pas et qui sans notre consentement nous emmène vers un retour à "la normale" des dangereux hiers pour demain
  • Violences faites aux femmes et confinement

    Par
    30% de signalements supplémentaires pour violences faites aux femmes observées et 3 commissariats de secteur fermés à Dunkerque
  • Héros demain

    Par
    La pandémie se propage et redistribue les rôles. Les ennemis d'hier sont les héros de demain. Ils auront besoin de force et de moyens pour agir, pour remplir leur mission : soigner. Ces moyens qu'ils réclamaient hier, qu'on leur refusait avec violence et mépris. J'ai eu besoin de jeter quelques-unes de mes pensées, m'alléger, vider mon sac , faire de la place
  • 8 mars 2010 - 10 ans après

    Par
    8 mars s'envole bientôt,chaque année me rappelle le déchirement de ton départ, de ton dernier souffle pour t'arracher à la souffrance-la violence de ce monde - Une marche pour la paix internationale, pour la paix du vivant, de l'humanité. Tu étais une victime papa, de la violence du patriarcat meurtrier qui nous étouffe tous, la corde à ton cou c'est eux qui te l'ont mise.