Élections européennes : des vainqueurs aux allures de vaincus...

Les fanfaronnades des apparents vainqueurs et les commentaires à chaud des analystes de tribunes ne sauraient occulter le fait que si la participation est certes inattendue elle n'en demeure pas moins toute relative. Seuls 47,85% des inscrits se sont en effet exprimés.

Et si ce résultat en trompe... l’œil semble consacrer la droite extrême (23,31%) et le macronisme à bout de souffle (22,41%) force est de constater qu'il n'exprime en rien un vote d'adhésion aux thèses défendues par un monde politique de plus en plus éloigné des préoccupations des citoyens.

Avec plus d'un million de votes blancs et nuls (respectivement 551 235 et 525 793) et une absention massive (23 613 483), ce scrutin consacre un rejet significatif du personnel politique pour plus de la moitié des inscrits.

Peut-on sérieusement se féliciter de « l'exceptionnel taux de participation » lorsque près de 25 millions des inscrits (24 690 511) ont boudé les urnes ?

Rapportés au nombre des inscrits les chiffres sont impitoyables et donnent aux vainqueurs du jour des allures de vaincus :

- PRENEZ LE POUVOIR - M. BARDELLA Jordan : 11,16% des inscrits,

- RENAISSANCE - Mme LOISEAU Nathalie : 10,72% des inscrits,

- EUROPE ÉCOLOGIE - M. JADOT Yannick : 6,45% des inscrits,

- UNION DROITE-CENTRE - M. BELLAMY François-Xavier : 4,06% des inscrits,

- LA FRANCE INSOUMISE - Mme AUBRY Manon : 3,02% des inscrits,

- ENVIE D'EUROPE - M. GLUCKSMANN Raphaël : 2,96% des inscrits.

Quant à ce qu'il reste de la démocratie... tout reste à faire.

 

Christian Jacquiau

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.