ALASSANE OUATTARA DE RETOUR AVEC DANS SA VALISE DES PIÈGES ATTRAPE-NIGAUDS

Alassane Ouattara est un être malfaisant. C’est sa nature et il n’y peut rien.  Parti d’Abidjan le 19 juin dernier, il se rendit d’abord à Accra pour assister au sommet de la CEDEAO qui, à son grand déplaisir, opposa un niet ferme au lancement de l’ECO pour cette année...

Alassane Ouattara est un être malfaisant. C’est sa nature et il n’y peut rien. 
Parti d’Abidjan le 19 juin dernier, il se rendit d’abord à Accra pour assister au sommet de la CEDEAO qui, à son grand déplaisir, opposa un niet ferme au lancement de l’ECO pour cette année, comme il avait promis à son patron bien-aimé, Emmanuel Macron. 
Il décolla ensuite pour l’hexagone, où sa belle-fille Nathalie Folloroux, se mariait en secondes noces. Après ce mariage hollywoodien dont les images ont été censurées pour ne pas heurter la sensibilité du peuple ivoirien avachi et appauvri sans eau ni électricité, Alassane Ouattara fit un bilan de santé. Ses médecins le gavèrent de vitamines et autres potions pour requinquer cet octogénaire plutôt croulant. Après quoi, ce fut la capitale parisienne qui l’accueilli. Il fut plusieurs rencontres, où il tentait de rassurer ses hôtes quant à la quiétude et la tranquillité qui règnent en Côte d’Ivoire depuis le début de son troisième mandat. L’une des rencontres importantes mérite que l’on s’y attarde. 

En effet, à la demande d’Alassane Ouattara, son ami Nicolas Sarkozy fit venir un personnage important de la Macronie. Il s’agissait de voir comment aider le président ivoirien à conserver le pouvoir et à se préparer et/ou à préparer son jeune frère, Téné Ouattara dit La Fiole, à lui succéder. Pour Alassane Ouattara, c’est Paris qui décide du président dans son pré carré africain. Aussi n’a-t-il voulu rien négliger. À la préoccupation de savoir si la stabilité pourrait être maintenue s’il s’aventurait dans un tel schéma périlleux, Alassane Ouattara a répondu sans sourciller qu’il était très aimé par le peuple de Côte d’Ivoire et qu’il n’y aurait aucun risque. 
Mieux, il révéla qu’il était déjà en pourparlers avec le Président Bédié, à qui il aurait envoyé son Premier ministre, Patrick Achi, pour déjà élaborer une plate-forme de collaboration. Pour ce faire, il avait consenti à dégager la somme de 300 millions de francs CFA pour sustenter le président du PDCI. Prolixe, il révéla que le Président Gbagbo s’était engagé auprès de lui, à ne pas faire de politique et qu’il ne ferait qu’amuser la galerie. À l’écouter, il n’a aucun respect pour le digne fils du pays. 

Alassane Ouattara d’ajouter qu’une rencontre d’envergure se préparerait dès son retour en Côte d’Ivoire, entre lui et ces deux anciens présidents. Son schéma est d’utiliser la stratégie du bâton et la carotte. Dans un premier temps, les gaver d’argent et leur demander de le soutenir dans son périple présidentiel. Dans un second temps, les mater et les jeter en prison, s’ils se montraient récalcitrants. 
Après ces entretiens, Alassane Ouattara pu parler au téléphone à Emmanuel Macron qui le rassura de sa bienveillance. Mais en retour, il attend de lui les mallettes d’argent pour la campagne présidentielle française prévue pour 2022. C’est tout heureux de la conclusion d’un deal gagnant-gagnant qu’Alassane Ouattara s’est enfin décidé à rentrer en Côte d’Ivoire après deux semaines d’absence.

Chris Yapi voudrait en appeler au sens de la vigilance des leaders politiques de l’opposition ivoirienne. Leurs silence et mutisme face à la confiscation du pouvoir sont effarants ! Ont-ils abdiqué face à Alassane Ouattara ? Est-ce de l’impuissance ou de la résignation ? En tout cas, Chris Yapi lance un appel à cette opposition : ne prenez pas et ne mangez pas l’argent d’Alassane Ouattara, car c’est de l’argent maudit. Il ne faut pas manger avec lui et abandonner le peuple à son sort ! Sinon, comment comprendre que de gros calibres comme les présidents Bédié et Gbagbo soient en Côte d’Ivoire et qu’Alassane Ouattara continue à se pavaner et à les ridiculiser ? Comment appréhender le fait que Laurent Gbagbo soit rentré au pays et que jusqu’à présent, il n’y ait aucune rencontre officielle Bédié-Gbagbo, à moins qu’Alassane Ouattara ait interdit que les deux hommes ne se voient ! 

En tout cas, Alassane Ouattara a affirmé à ses interlocuteurs français sans sourciller, qu’il gère ses opposants et que bientôt, il y aurait une rencontre de réconciliation Gbagbo-Ouattara-Bédié. Chris Yapi s’en réjouit si cela peut contribuer à faire partir du pouvoir le dictateur ivoirien et à libérer la Côte d’Ivoire. 

CHRIS YAPI NE MENT PAS.


Voir d’autres vidéos en lien avec celle-ci : 

- LES ESPIONS D’ALASSANE OUATTARA AUX TROUSSES DE LAURENT GBAGBO - https://youtu.be/PmmA_oW-vJ0

- INSTABILITÉ EN COTE D’IVOIRE : ALASSANE OUATTARA CONTINUE À SE SURARMER - https://youtu.be/rY3tUP_vBxA

- EN ACCORD AVEC PARIS, ALASSANE OUATTARA CANDIDAT À UN QUATRIÈME MANDAT ! - https://youtu.be/kRWs7lRkmds

- RETOUR DE LAURENT GBAGBO EN CÔTE D’IVOIRE : L’ATTRAPE-NIGAUD D’ALASSANE DRAMANE OUATTARA - https://youtu.be/kUeurKdkkX4 

- TRAMWAY IVOIRIEN POUR FINANCER LA CAMPAGNE ÉLECTORALE 2022 D’EMMANUEL MACRON - https://youtu.be/ihiHMPEfWMg 

- VERSION FRANÇAISE - LES IVOIRIENS DOIVENT S’OPPOSER À LA TRANSMISSION HÉRÉDITAIRE DU POUVOIR À TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA - https://youtu.be/86-tC9qQYNQ 

- VERSION BAMBARA - LES IVOIRIENS DOIVENT S’OPPOSER À LA TRANSMISSION HÉRÉDITAIRE DU POUVOIR À TÉNÉ BIRAHIMA OUATTARA - https://youtu.be/eJ5M_w57QkM 

- ASSASSINAT DE LA DÉMOCRATIE EN CÔTE D’IVOIRE. COUPABLE : LE MÉTRO DE LA MORT. MACRON ET LES MULTINATIONALES À L’ŒUVRE - https://youtu.be/5_PEhYehbeY 

- FRANÇAFRIQUE : DU SANG DES IVOIRIENS CONTRE DES CONTRATS - https://youtu.be/27YjNe7WQfA

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.