mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 30 août 2016 30/8/2016 Dernière édition

Petit pot de beurre deviendra grand?

 Me voila à mon 80ème billet ! J'ai décidé de vous faire une série sur un thème qui m'a toujours passionnée : les croyances et superstitions diverses et variées, la symbolique et les histoires se rapportant à certaines choses. Et en bonne normande, je vais commencer par .... le beurre ! 


© dionne75hotmail

 

Me voila à mon 80ème billet ! J'ai décidé de vous faire une série sur un thème qui m'a toujours passionnée : les croyances et superstitions diverses et variées, la symbolique et les histoires se rapportant à certaines choses. Et en bonne normande, je vais commencer par .... le beurre !

 

 

 

BeurreR.jpg

 

Dans les rites magiques des Celtes, le beurre servait de substitut au miel (pour l’hydromel, la boisson d’immortalité) ou la cire. Les vertus curatives du beurre semblent dater de cette époque. La tradition de mettre une motte de beurre sous le lit d’un malade du cancer et de l’enterrer au retour de l’enterrement afin d’enterrer le mal et de l’empêcher de faire d’autres victimes a été longtemps vivace en Bretagne et en Normandie. On attribue ainsi au beurre de vertus curatives dans certaines régions de France (le beurre des Rogations en Bretagne, le beurre baratté de la semaine sainte dans les Alpes et le Limousin, le beurre du mois de mai en Picardie).

 

Mais ne croyez pas que seuls les français lui attribuent des pouvoirs très spéciaux. Les anglais utilisent le beurre salé et le signe de croix pour soigner des blessures, en Ecosse, le beurre tiré de lait de vaches ayant pâturé dans un cimetière guérit de la phtisie !

 

Dans un autre domaine, le beurre faisait rester les animaux domestiques : on leur appliquait du beurre sous les patte (chien ou chat) pour les empêcher de vagabonder… pauvres animaux !

 

 

Mais ce n’est pas tout, il y a aussi le beurre de la sorcière, mais je vous en reparlerai dans un article prochain sur les chats. On dit dans la Nièvre que le 1er mai si la sorcière s’emparait du beurre, cela avait pour effet de tarir le lait de la vache qui l’a produit.

 

 

De nombreuses croyances ont aussi trait à la baratte. Des récitations de psaume pour ne pas faire échouer l’opération au coup de baratte que doit donner le visiteur pour ne pas attirer malchance s’il ne le fait pas… Car le beurre pouvait, au temps de la baratte tourner, et c'était une catastrophe !

 

 

Certaines de ces croyances ont le dos dur, ma grand-mère me regardait toujours de travers si j’avais le malheur d’entamer la plaquette de beurre par les deux bouts ! Et pire s’il ne restait qu’un peu de beurre, elle ne l’aurait jamais fini, sauf… si on le lui offrait de bon cœur, sinon, ça porte malheur !

 

 

Pour illustrer cet article, j'ai choisi la vidéo est du grand Plume Latraverse, je n'ai pas trouvé de version complète de la chanson qui s'appelle "Petit pot de beurre quand te débeurtiporeras donc-tu ?" et c'est bien dommage car elle vaut bien son poids en beurre, surtout si on s'essaye à la chanter comme lui.

Plus sur l'artiste canadien : http://www.phaneuf.ca/plume/

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
Je n'aurai jamais imaginé tant de choses sur le beurre, j'ignorais même qu'il y eut toute une tradition le concernant! * Merci donc! :o) * J'attend la suite avec... gourmandise!

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) valable jusqu'au 4 septembre et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Le blog

suivi par 47 abonnés

Chabadabada, chabadabadi.....