Christian-BR
Abonné·e de Mediapart

199 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 sept. 2008

Maurice Allais avait prévenu: Sarkozy ne l'a pas lu!

Christian-BR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour aller plus loin avec Maurice Allais sur Wikiquote. Dans son essence, la création monétaire ex nihilo actuelle par le système bancaire est identique, je n'hésite pas à le dire pour bien faire comprendre ce qui est réellement en cause, à la création de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement condamnée par la loi.

Concrètement elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents.

La Crise mondiale d’aujourd’hui. Pour de profondes réformes des institutions financières et monétaires., Maurice Allais, éd. Clément Juglar, 1999, p. 110

---------------------------------------------------------------------------

La simple lecture de cet économiste "Prix Nobel" démontre :

1- que ceux qui gouvernent le monde, Sarkozy aujourd'hui compris, se "foutent" royalement des conséquences de leurs décisions économiques sur les peuples qui les ont élus ( pour les politiques) ou qui les ont financés à la sueur de leur front ou de leur bras ( les Multinationales et Financiers de tous poils)

Seul leur importe, de garder les rênes du pouvoir économique, pour en jouir jusqu'à plus soif.

2 - que les 700 ou 1000 milliards qui vont être apportés par l'Etat Américain ( donc les contribuables) et Français car Sarkozy vient de l'annoncer ce jeudi soir 25 septembre ( L'etat aidera les banques ) sont en fait une création monétaire, car ce sont les banques en difficultés qui vont faire un crédit aux états, crédit que les états vont s'engager à rembourser. suivre ce lien pour les sceptiques

C'est donc un véritable hold-up sur les populations de ces états qui vont payer

90% des citoyens ( y compris les journalistes dits financiers dont certains officient à médiapart ) ignorent tout de la réalité concrète de la création monétaire.

Le traité de Maastricht article 104 a retiré aux Banques Centrales le droit de créer de la monnaie, pour éviter ( argument massue ) l'inflation, les différentiels concurrentiels des monnaies.

Seulement les banques privées et nationales ont été autorisées à émettre de la monnaie au travers de crédits totalement débridès, sans autre controle que le marché.

Nous sommes donc passé d'un contrôle étatique de la monnaie à l'absence totale de contrôle, avec de plus obligation faite aux états d'emprunter aux banques nationales ou privées. (Ne cherchez pas ailleurs l'infation démesurée de la dette des Etats depuis 15 ans)

Alors quand Sarkozy fait la morale, découvre l'ampleur des dégats, il ferait bien de relire Maurice Allais, Parisot, Lagarde, aussi d'ailleurs.

Maurice Allais apporte une réponse sommes toute assez censée à la crise Financiére actuelle :

La création monétaire doit relever de l’État et de l’État seul. Toute création monétaire autre que la monnaie de base par la Banque centrale doit être rendue impossible, de manière que disparaissent les « faux droits » résultant actuellement de la création de monnaie bancaire.

  • La Crise mondiale d’aujourd’hui. Pour de profondes réformes des institutions financières et monétaires., Maurice Allais, éd. Clément Juglar, 1999, p. 95

Sarkozy n'est-il pas le Président de l'Europe ????????????

J'ai toujours pensé que les hommes politiques évoluaient entre incompétences ( souvent graves ) et cynisme (sincère), chez Sarkozy, ces deux travers semblent à égalité, mais je pencherai volontiers pour l'incompétence qu'il masque, comme tout bon vendeur qui se respecte, ( il est avocat !) par des boniments présentés comme arguments.

L'excellent bonimenteur prend ses arguments chez celui qui l'écoute, et nous ressort ce que nous voulons bien entendre. (Fable de la Fontaine).

Son principal atout est de trouver des lieux de foules ou il puisse captiver l'attention, peut importe ce qu'il a vendre, ce sont des acheteurs dont il besoin à qui il vendra ce qu'ils désirent, bien qu'il ne le possède rien à vendre, car c'est son métier : bonimenteur.

La morale est la suivante : un pays peut-il être gouverné longtemps avec un bonimenteur à sa tête ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Chaos dans les aéroports : le symptôme d’une crise profonde
Alors que les salariés d’Aéroports de Paris entrent en grève, les délais et les annulations dans les aéroports devraient accompagner les voyageurs cet été. Une situation qui est le fruit des impasses d’un modèle dans lequel ce secteur s’est enfermé. 
par Romaric Godin
Journal
Paris rapatrie 16 mères ex-membres de l’État islamique et 35 mineurs détenus en Syrie
La France récupère 51 de ses ressortissants qui étaient détenus dans un camp du nord-est de la Syrie depuis la chute de Daech. Uniquement des femmes, anciennes membres du groupe terroriste et leurs enfants, dont sept orphelins.
par Céline Martelet, Hussam Hammoud et Noé Pignède
Journal — Violences sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset est visé par une plainte pour harcèlement sexuel
La vidéaste Clothilde Chamussy, de la chaîne « Passé sauvage », accuse l’animateur de « DirtyBiology » de harcèlement sexuel. Il est mis en cause par sept autres femmes pour violences psychologiques, sexistes et sexuelles. Il « conteste totalement les accusations » relayées à son encontre.
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Voilà comment Jupiter a foudroyé Jupiter !
Emmanuel Macron a sans doute retenu la leçon de Phèdre selon laquelle « Jupiter nous a chargé de deux besaces : l’une, remplie de nos fautes, qu’il a placée sur le dos ; l’autre contenant celles d’autrui, qu’il a pendue devant » : les siennes, il les a semées et les sème encore …
par paul report
Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
RN-LREM : Après le flirt, bientôt un enfant ?
Rassemblement national et Marcheurs ! flirtent juste, pour l’instant. Mais bientôt, ils feront un enfant. Bientôt, le système y verra son issue de secours. Bientôt, se dessinera la fusion du projet « national-autoritaire » et « euro-libéral ». Comment y répondrons-nous ?
par Ruffin François
Billet de blog
Macron triomphe au Palais Garnier
Depuis sa réélection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est plongé dans une profonde mélancolie. La perte de majorité absolue à l’Assemblée nationale n’a rien arrangé. Au point qu’il est question d’un « homme en fuite ». Et s’il s’était réfugié, juste à côté, au Palais Garnier ?
par Paul Alliès