christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1765 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 août 2017

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Femme pornifiée différente de femme sexy

Représentation : FEMME PORNIFIEE DIFFERENTE DE FEMME SEXY - Contre l'érotisation des agressions, contre la sexualisation des violences. Mais pas de sexyphobie !

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Représentation : FEMME PORNIFIEE DIFFERENTE DE FEMME SEXY

Contre l'érotisation des agressions, la sexualisation des violences. Mais pas sexyphobie !

Il convient de ne pas confondre les représentations. On peut (re)présenter plusieurs types de femmes (en photo ou en dessin ou en film - le support n’est pas neutre) à des fins publicitaires (pour faire vendre un objet, un service) comme à des fins non publicitaires (scène de carabins en fac). La critique est différente dans les deux cas ! Il faut refuser la monstration de la femme sexy ou non devant un objet à vendre. Mais pas refuser toute exhibition de femmes sexy hors fins publicitaires. 

On peut critiquer et refuser les représentations très pornifièes de la femme - c’est à dire les images ou films qui érotisent et sexualisent l’agression et la violence contre elles (sans qu’elles soient nécessairement nues) - mais on peut laisser passer sans censure (sauf pour les mineurs selon le type de photos - appréciations à porter ici) les représentations sexualisées ordinaires, soit des femmes plus dénudées et simplement sexy, jolies de tout âge (sauf mineurs), de toute couleur de peau, sans grossophobie ni maigrophobie . Car il ne faudrait pas laisser la main à la sexyphobie totalitaire des intégristes religieux, notamment ceux musulmans ou juifs haredim qui ne veulent pas que voiler les musulmanes. Ils veulent aussi que tout signe de séduction charnel (mini-jupe, décolleté, etc) et, tout signe de sexualisation du vêtement (hauts talons, bijoux, etc) disparaissent. C’est là une volonté de dictature réactionnaire et totalitaire qui vise à créer un hyperpatriarcat sexoséparatiste et c’est aussi nuisible que celle du capitalo-patriarcat.

L’entre-deux est parfois étroit !

Christian DELARUE

nb Pornifier, pornifié et pornification figurent sur le web. Les termes ne sont pas encore très courants :

Comment peut-on pornifier une personne ou un couple ou une scène ?

Il suffit qu'elle soit belle et bien habillée (avec des bas déchirés ), en se faisant empoigner les cheveux ou tenir main serrée au cou par exemple et qu'elle ait l'air d'apprécier . Ce type de scène légitime - avec sexe caché ou non - ce qui devrait ne pas l'être sous la forme de la transgression. Et on retrouve çà dans des scènes très banalisées pas spécialement X car on ne voit pas des sexes féminins ou masculins mais on voit une érotisation de la violence, une sexualisation des agressions, des coups.

http://amitie-entre-les-peuples.org/Femmes-pornifiees-differentes-de-femmes-sexy

IMP : Complément à ce texte : 

SEXYPHOBIE : Confusion femme sexy - femme pornifiée. - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/SEXYPHOBIE-Confusion-femme-sexy-femme-pornifiee

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Après l’embargo sur le pétrole russe, l’Europe dans le brouillard
Annoncée depuis des mois, la guerre du pétrole contre la Russie est une réalité depuis lundi 5 décembre. L’Europe a engagé un embargo, les membres du G7 imposent un plafonnement du prix du baril à 60 dollars pour les pays tiers. Avec quelles conséquences ? Personne ne sait.
par Martine Orange
Journal
Devant la cour d’appel, Nicolas Sarkozy crie son innocence
Rejugé pour corruption, l’ancien chef de l’État s’en est pris à une enquête illicite selon lui, et a réaffirmé ne rien avoir commis d’illégal en utilisant la ligne téléphonique « Paul Bismuth ».
par Michel Deléan
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert sont rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez