Algérie en été 1990 Christian DELARUE

Algérie en été 1990 Christian DELARUE sur krismondial.blogg (30 ans plus tard)

Algérie en été 1990 Christian DELARUE

Source sur krismondial.blogg

http://krismondial.blogg.org/algerie-en-ete-1990-christian-delarue-a197723748

Algérie en été 1990 : il y a donc juste 30 ans, nous étions fort contents, mon ex-épouse, aujourd’hui décédée, et moi (âgé alors de 35 ans) d’aller visiter l’Algérie grâce à des étudiants algériens à Brest rentrés chez eux (Abdou et Lila Chalabi nous ont reçu et accompagné).

La période était tourmentée en Algérie. Nous étions entre les émeutes d’octobre 1988 et janvier 1991 déclenchement de la « Tempête du désert » (Desert Storm), la guerre impérialiste des Etats-Unis tout juste après la disparition de l’URSS (décembre 1991), donc seule grande puissance mondiale du moment . Elle a déployé alors plus d’un demi-million de soldats américains (plus du double du nombre envoyé lors de l’invasion de l’Irak en 2003).

La vie économique et sociale semblait difficile pour beaucoup en Algérie (octobre 1988 laissé sans réponse au plan social) et au plan culturel l’emprise d’un islam intégriste dur contre les femmes était tangible. A Tlemcen la place du centre-ville était tenu que par des hommes, rassemblés là en nombre pour discuter . Nous n’avons croisé dans une rue déserte qu’une femme voilée qui rasait les murs et regardait le sol. Cette double image, qui manifeste un fort sexoséparatisme visible ailleurs, est resté longtemps en moi.

J’ignorais alors que nous entrions dans la mortifère « décennie noire algérienne » qu’allaient subir des millions d’algériens face aux terreurs du FIS et autres groupuscules islamistes. J’ai milité plus tard sur Rennes, pendant quelques années, dans un groupe de lutte contre l’islam terroriste et l’islam intégriste (deux faces à distinguer) le tout sans soutenir le gouvernement algérien.

Christian Delarue

Il y a 20 ans (en 2010) en Algérie, la montée en puissance du FIS -
http://amitie-entre-les-peuples.org/Il-y-a-20-ans-en-Algerie-la-montee

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.