Le MRAP et les gilets jaunes.

Racisme et luttes sociales d'en-bas : Le MRAP et les gilets jaunes.

Racisme et luttes sociales d'en-bas : Le MRAP et les gilets jaunes.

 

XX

Quelques principes (brièvement)

 

Le MRAP n’est ni pour ni contre les gilets jaunes car ce n’est pas son objet social.

Personne, en tant que MRAP, ne peut valoriser ou dévaloriser les gilets jaunes en tant que tels, c’est à dire dans leur ensemble. Ceux ou celles racistes sont à critiquer fermement, voire à punir (après procès)!

Je suis membre du CN du MRAP et gilet jaune (ici sur ce blog) mais d’autres membres du MRAP ne le sont pas. Les membres du MRAP appartiennent à diverses classes sociales et par ailleurs, sur ces questions, chacun se positionne comme il veut.

Mais, gilets jaunes ou pas, nous sommes tous, au MRAP, contre le racisme, contre toutes les formes de racisme.

XX

Le communiqué du MRAP intitulé "Rien rien rien" ici

 

1) Le communiqué du MRAP intitulé "Rien rien rien", a été mis d'emblée sur le site altermondialiste et antiraciste :

http://amitie-entre-les-peuples.org/ (avant d'être sur le site officiel du MRAP)

2) Il figure aussi sous deux de mes textes sur ce blog :

- Gilet jaune non raciste | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/241218/gilet-jaune-non-raciste

- Avec les gilets jaunes sans communautarisme. | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/010119/avec-les-gilets-jaunes-sans-communautarisme

 

XX

Ceci étant dit :

Voici deux expressions du MRAP prononcées pendant la période de manifestations des GJ .

- Ce ne sont pas forcément des GJ qui sont ou seront ciblés. Pour "rien, rien, rien", c'est la quenelle antisémite de certains GJ qui sont visés.

- Il sera abondé des nouveaux communiqués. La question d'un blog Mediapart "MRAP" est posée.

I - Rien, rien, rien !

Rien n’a jamais justifié et rien ne justifiera jamais des propos et des comportements antisémites…

Le MRAP condamne avec force ceux qui ont été tenus par des « gilets jaunes », à une vieille dame qui les mettait en garde contre le caractère antisémite que revêt le geste de la « quenelle » ou encore ceux tenus par des « gilets jaunes » qui ont entonné, -à l’instar de l’ « humoriste » antisémite Dieudonné dans ses spectacle-, le nauséeux chant de la « quenelle ».

Le MRAP n’est pas insensible au caractère social et politique des revendications « des gilets jaunes ». Le combat antiraciste est intimement lié aux problématiques économiques et sociales. La montée de la précarité, du chômage, des inégalités, de la pauvreté minent nos sociétés. C’est sur ce terreau que prospèrent les idées, les porteurs idéologiques du racisme et de la xénophobie.

Cependant, aucune cause sociale, économique, politique, aussi pertinente soit elle, ne pourra jamais légitimer des comportements racistes, homophobes, xénophobes, sexistes, etc.
Le MRAP appelle tous ceux qui sont attachés à l’égalité et à la justice sociale, “gilets jaunes” ou non, à isoler les porteurs de haine qui ruinent l’espérance d’une société émancipatrice.

Paris le 24 décembre

https://mrap.fr/rien-rien-rien.html

II - Inacceptables menaces de mort racistes contre trois députés

Monsieur Jean-François Mbaye, député de la 2e circonscription du Val-de-Marne a reçu des insultes et menaces de mort à caractère raciste qui le visaient directement et qui visaient également Monsieur Henri Berville, député de la 2e circonscription des Côtes d’Armor et Madame Lætitia Avia, députée de la 8e circonscription de Paris.
Ces menaces, sont dans la plus pure veine de ceux qui considèrent que des Noirs sont indignes de représenter leurs concitoyens français au Parlement, qu’ils restent des « fainéants » arriérés, se comportant « comme des rats » qu’il convient d’éliminer.

Le MRAP indigné par de tels propos et menaces assure ces trois député·e·s de son soutien et examine les possibilités, s’ils le souhaitent, de se porter partie civile à leurs côtés.
Le MRAP rappelle l’impérieuse nécessité pour tou·te·s les citoyen·ne·s attaché·e·s aux valeurs de solidarité de combattre le racisme sous toutes ses formes, quels qu’en soient les auteurs et les victimes.

Paris le 5 janvier 2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.