Lesbiennes. Il n'y a pas que les intégristes mais ils sont là aussi !

Lesbiennes. Il n'y a pas que les intégristes mais ils sont là aussi !

 

Puisqu'on parle de racisme sur critère religieux et que l'on invoque les intégrismes. Moi surtout pour le sexoséparatisme "soft" ou "hard" (hard, c'est réclusion à la maison).

Je tombe sur ce malheureux exemple d'oppression (1). Les lesbiennes sont tellement stigmatisées, plus encore que les homosexuels (masculins) qu'elles doivent cacher constamment ou presque leur orientation sexuelle. C'est une amputation de leur expression de conscience.

Dans le groupe de ceux et celles (c'est mixte) qui stigmatisent il y a des athées et agnostiques de toute condition sociale (des pauvres, des "moyens" et des riches du 1% d'en-haut) de tout pays, de toute langue, etc... mais aussi des croyants de toutes religion. Et mon "petit doigt" me dit, sans avoir pu consulter de thèses scientifiquees sur le sujet, que les conservateurs de droite et plus encore les intégristes des religions sont la pointe avancée de cette stigmatisation.

On me dira que de lutter contre ce sexisme et contre toutes les formes de sexisme suffit. Pas besoin de viser les intégrismes. Le problème est qu'ils invoquent la stigmatisation raciste islamophobique pour couvrir leur méfait. Notamment pour leur méfait SPECIFIQUE qui est d'imposer le voile religieux et les habits larges (flottant) et longs aux femmes, tout le jour et tous les jours, année après années. C'est là que le bas blesse. Si je puis dire !

NB

1) Lesbiennes. Elles se cachent pour ne pas être stigmatisées

http://www.ouest-france.fr/lesbiennes-elles-se-cachent-pour-ne-pas-etre-stigmatisees-3230862?utm_source=outbrain&utm_medium=liens&utm_campaign=OF

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.