Interpétation intégriste de l'Evangile : Jésus coupe zizi, coupe sexe !

Si ton sexe est occasion de pêcher coupe-le ! Si tes yeux sont occasion de concupiscence arrache-les !

Jésus est, à lire (St) Marc (1) ci-dessous, comme Tariq Ramadan (2), un adepte d'une vie chaste ou à sexualité très réduite. Tout devient prétexte à répression. Car il ne s'agit pas seulement de promettre les violeurs à la géhenne. Il convient de repousser - on se demande pourquoi - le désir et le plaisir sexuel. Pour un athée il suffit du libre consentement de l'autre, mieux de son désir.

On comprend avec cette intox répétée à une certaine époque heureusement révolue que des générations de "coincés" sexuels se soient formées jadis dans les Eglises.

Christian DELARUE

1) Evangile selon Marc Ch 9

Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d'avoir les deux mains et d'aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d'avoir les deux pieds et d'être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n'ayant qu'un œil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point.

2) Tariq Ramadan est bcp plus compréhensif - et de loin - que ceux qui veulent couper réellement la main qui vole

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.