MRAP : 8 mars : journée internationale des femmes pour l’égalité réelle

8 mars : journée internationale des femmes pour l’égalité réelle - MRAP

8 mars : journée internationale des femmes pour l’égalité réelle - MRAP

MRAP MRAP

Ce 8 mars, journée internationale des femmes, est l’occasion de manifester encore plus fortement pour faire aboutir leurs revendications et améliorer leurs conditions partout dans le monde. La place des femmes dans l’histoire est souvent invisible : elle mérite d’être portée à la connaissance de tous.« L’histoire des femmes, qui forment plus de la moitié de l’humanité, est marquée par la violence perpétrée à leur encontre, violence inscrite dans le racisme, le sexisme, la misogynie, l’esclavage et le travail forcé. Aujourd’hui encore les femmes sont victimes de l’esclavage domestique que ce soit au Moyen-Orient, en Afrique ; et même dans notre »beau pays" si de telles pratiques restent marginales, elles n’en demeurent pas moins intolérables.

Le MRAP rappelle que près de la moitié des « migrants » à travers le monde sont des femmes « migrantes » qui se trouvent exposées à tous les dangers sur leurs parcours, rendus de plus en plus périlleux par le renforcement des contrôles qu’organisent les pays de destination comme la France et les pays de départ sous la pression des pays européens. Une femme sur trois déclare avoir subi une ou plusieurs agressions sexuelles dans son pays de départ ou pendant la migration.

Le MRAP est solidaire des femmes qui, partout dans le monde exigent l’égalité réelle, notamment l’égalité des salaires, le respect de leurs droits et de leur dignité, avec toutes celles et tous ceux qui luttent pour que, dans certains pays, le fait d’être une petite fille ne soit pas un handicap. Il est solidaire, de celles et ceux qui luttent contre les mariages forcés ou arrangés, l’excision, les crimes d’honneur, la répudiation, la polygamie…

Le MRAP est solidaire des femmes iraniennes qui, au prix de lourds sacrifices, s’engagent pour construire un Iran laïque et démocratique, des femmes afghanes, éprises de liberté et de paix, qui se battent pour les droits humains, la justice sociale et la démocratie malgré l’opposition sanglante du patriarcat fondamentaliste, des femmes kurdes qui luttent pour la reconnaissance des droits de leur peuple, de toutes les victimes de la prostitution, des femmes systématiquement violées pendant les guerres, des africaines qui s’opposent aux mutilations sexuelles et il exige que l’asile soit accordé pour éviter l’excision de leurs filles.

Le MRAP est solidaire des femmes qui luttent contre les discriminations et pour la conquête de leurs droits, pour transformer le monde, abolir l’oppression et construire une autre société.

Paris le 8 mars 2018

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.