Comment reconnait-on un islamo-gauchiste ?

Comment reconnait-on un-e islamo-gauchiste (ou islamogauchiste) ?

Comment reconnait-on un-e islamo-gauchiste ?

attitude du singe face aux intégrismes religieux : rien vu,rien entendu, silence ! 

On reconnait un-e islamo-gauchisme à sa volonté pugnace et à ses actes répétés de protection les intégristes musulmans férocement réactionnaires, le plus souvent en les amalgamant avec les autres musulmans qui eux ne font pas problème pour des progressistes ! On dira par exemple qu’il s’agit de « français musulmans citoyens comme les autres ». Oui mais encore ! Rien !

Silence on couvre ! Et cette façon d’empêcher la critique la plus juste et la plus honnête de ces intégrismes religieux doit être répétée !

lire : Critique de gauche de l’Islamogauchisme qui couvre les intégrismes religieux musulmans. - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/Critique-de-gauche-de-l-Islamogauchisme-qui-couvre-les-integrismes-religieux

Il faut sans doute, par prudence, aller voir aussi qui accuse d’islamo-gauchisme car il peut s’agir d’une personne qui généralise abusivement sur les musulmans jugés tous mauvais. On a là une forme de racisme dit islamophobie.
On a vu récemment une telle généralisation à propos des musulmans progressistes et laïques vus comme une aporie, un mensonge, les trois mots étant d’ailleurs mis fort significativement entre parenthèses.

Musulmans laïques progressistes, coincés entre deux haines. C Delarue - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/Musulmans-laiques-progressistes-coinces-entre-deux-haines-C-Delarue

Un islamogauchiste s’abstient de toute critique des intégrismes religieux et surtout les intégrismes musulmans dans leur diversité (car il en a plusieurs).

Mon propos ne signifie pas que je veuille faire n’importe quoi contre les intégristes. Ma conception de l’Etat de droit est telle que le terroriste musulman (pire donc qu’un intégriste sexoséparatiste) doit passer devant un juge et non être mis à mort (si c’est possible). On peut tirer sur les jambes pas à la tête ou au coeur !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.