christian delarue
Altermondialiste (attac,cadtm), antiraciste (mrap), syndicaliste (cen cgt finances ufr, convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1685 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 juin 2013

Onze pistes de réflexion pour disserter sur "Religion et société"

christian delarue
Altermondialiste (attac,cadtm), antiraciste (mrap), syndicaliste (cen cgt finances ufr, convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

11 pistes de réflexion pour disserter sur "Religion et société". 

Questions et hypothèses théoriques générales.

A vous de structurer et de compléter, sur l'histoire ou sur les grands penseurs des religions, car je ne donne ici que les grands éléments de base.

1 - Religion et foi :

Il y a les "croyances faibles" (idéal, hypothèses ou alors préjugés) et les croyances fortes (ici en Dieu ou en l'Esprit). On peut croire sans appartenir à une religion soit par croyance au dieu des philosophes soit par croyance en l'esprit des spiritualistes. On peut croire au dieu d'une religion. C'est souvent le cas !

2 - Religion et hiérarchie interne.

Quel type d'appareil religieux dispose-t-elle?

Quelle est la place des femmes au sommet de la hiérarchie interne ? En zones intermédiaires ?

3 - Un nombre très important de religions :

Il y aurait environ 200 religions dans le monde . Peu rassemblent beaucoup de croyants et sont un pouvoir mondialisé comme les plus importantes. Quelques membres sont au sein de la Caste (1).

Il faut distinguer les religions polythéistes des religions monothéistes. Ce sont ces dernières qui du poids de nos jours. 

4 - Reconnaissance difficile des religions.

La société (dont on parle) admet-elle une religion ou plusieurs. Car il y a eu des luttes féroces entre diverses religions. Mais il y a eu aussi une vie partagée relativement pacifique. Ici il faut aller à l'analyse contrète historique et géographique. Et le plus souvent dépasser les enjeux purement religieux pour chercher d'autres déterminants.

Si plusieurs religions co-existent : est-ce à égalité ou non?  Quid des non croyants ? Sont-ils des mécréants ?

5 - Religion et politique :

Quel lien de la religion sur le régime politique ? La démocratie est-elle acceptée ? Quid de la laicité ? Quelles pressions sur le droit de la famille? La religion décide-t-elle de tout ou presque via l'Etat?

6 - Religion et Etat :

Cela recoupe le point précédent. S'agit-il d'un Etat confessionnel celui d'une religion qui admet d'autres mais de façon subordonnée ou s'agit-il d'un Etat laique. Quel type de laicité?

- Religion et société civile :  

Quelle sécularisation ? Quelle expression religieuse ? Les bâtiments pour le culte sont-ils construits par les membres des religions?

8 - Religion et cadre spatio-temporels :

La religion est-elle inscrite dans un cadre national, continental ou mondial? Avec les migrations humaines les grandes religions tendent à être pratiquées partout, sauf là ou les Etats bloquent tout implantation.

9 - Religion et morale :

Avant il y avait confusion entre discours religieux et prescriptions morales à observer. Désormais avec la pluralité des religions et la montée de l'athéisme et du sécularisme il y a pluralité des morales. Il existe des morales humanistes, pas une seule, et des morales déistes, qui place Dieu et ses préceptes au-dessus des humains. De nombreuses morales religieuses prônent la charité envers les pauvres. Il y a des variations.

10 - Religion et patriarcat.

De nombreuses religions, pour de multiples facteurs, renforcent le système patriarcal avec une composante autoritaire qui s'ajoute à la domination insidieuse et systèmique.

11 - Religion et sexualité :

De nombreuses religions se focalisent sur des règles très strictes en matière de famille, de sexualité, de plaisir charnel, d'homosexualité, etc... Cela va de la faible tolérance au refus net sous peine soit de châtiments ici ou de menace d'enfer après la mort.

Christian Delarue

Une caste mondiale contre une humanité-classe. Note C Delarue .

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article2522

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Au sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ». Reportage.
par Nejma Brahim
Journal
Covid-19 : lever les brevets, une solution mondiale ?
Vaccination générale, nouveaux médicaments contre le Covid-19 : les profits des laboratoires pharmaceutiques explosent. Est-il envisageable qu’ils lèvent un jour leurs brevets ? On en parle avec nos invités Isabelle Defourny, de MSF, Jérôme Martin, cofondateur de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, et Rozenn Le Saint, journaliste santé à Mediapart.
par à l’air libre
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Gauche(s)
Les partis de gauche opposés à la Primaire populaire durcissent le ton
Alors que le vote d’investiture de la Primaire populaire, qui compte déjà 288 000 inscrits, a lieu entre le 27 et le 30 janvier, les coups pleuvent sur cette initiative citoyenne. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato