Les 8 péchés capitaux de notre civilisation

LES 8 PECHES CAPITAUX DE NOTRE CIVILISATION et du système capitaliste financiarisé et mondialisé, productiviste et travailliste : (SCFM-P&T).

 

8peches © CD 8peches © CD

 LES 8 PECHES CAPITAUX DE NOTRE CIVILISATION

et du système capitaliste financiarisé et mondialisé, productiviste et travailliste : (SCFM-P&T).

IMPORTANT : Il y a d'autres sous-systèmes régressifs à connaître et combattre  : le patriarcal, le raciste, le carniste, l'extractiviste, l'impérialiste, etc. 

Contre Thanatos : Aller vers la vertu consiste alors à participer, seul mais surtout collectivement - avec votre syndicat préféré, votre association altermondialiste préférée -, le moins possible au mal systémique dans sa diversité et donc à la régression sociale et écologique globale à servir le plus possible le bien et les émancipations. Aller vers les émancipations est très difficile car cela suppose d'aller contre les courants dominants, tous. Forcément on est meilleur pour certaines luttes que pour d'autres. Ne pas rester seul.e !

Pris pour partie du livre "Il faut tuer TINA" d'Olivier CONFOND - Rien à voir avec Konrad LORENZ (sauf photo de l'image @ par mes soins) qui a pu faire émerger le danger du nucléaire et le besoin de respect de l'environnement.

 XX

1 - Poursuivre assidument l' objectif de PROFIT avant tout en ignorant les besoins sociaux à satisfaire via les services publics. Péché central de la civilisation prédatrice et destructrice liée au système capitaliste financiarisé et mondialisé. Le peuple-classe 99% doit imposer une logique de service public contre les capitalistes du 1%, les multinationales (dites FMN ou STN) soit les ennemis réels du reste de l'humanité.

2 - Ne défendre que la PROPRIETE PRIVEE - péché n° 2 - quand d'autres formes sont possibles et souhaitables : appropriation publique, sociale, commune.

3 - Vouloir le chômage, la précarité et surtout le TRAVAILLISME, soit en ce sens le "faire travailler plus ceux et celles qui travaillent déjà (hommes et femmes, français et simples résidents)" , ce qui constitue un contre-mouvement réactionnaire contre la dynamique historique de RTT . Diminuons l'exploitation des travailleurs et travailleuses (de tout secteur pro, y compris les plus exploiteurs, les plus esclavagistes ) mais aussi de la nature (extractivisme, agro-industrialisme, carnisme, etc) ! Alternative politique de partage : aller vers les 32 heures sans perte de salaires pour les 99% d'en-bas.

4 - S'en tenir constamment à l'initiative privée . Ne pas oublier de faire activer la "main gauche de l'Etat" et les autres appropriations - publique, sociale, commune - face à l'effondrement attendu de l'Etat social (services publics, sécurité sociale, retraite par répartition, etc), d'appauvrir sa main droite : libéralisme économique avec répression policière et recul de l'Etat de droit remplacé par un Etat autoritaire . Ne pas être stupide le 26 mai : Le capitalisme national et raciste d'une Le Pen (RN) est aussi nuisible (voire plus) pour le peuple-classe 99% que le capitalisme financier et européen d'un Macron très à droite (LREM serviteur du 1% et des multinationales). Vous avez le choix pour les repousser l'un et l'autre et pour allez vraiment à gauche avec une dimension écologique. Soutenons le peuple-classe 99% dans une perspective écosocialiste privilégiant la valeur d'usage sur la valeur d'échange!

5 - Ne penser qu'à la croissance économique et au PRODUCTIVISME : produire pour produire et produire pour le profit (péché 5 avec péché n 1) en exploitant toujours plus. Principe d'égalité : Tout un chacun.e, nous devons tous et toutes, "participer à la production de l'existence sociale", sans sous-travail ni surtravail, apporter sobrement mais réellement notre part. Nous devons tous, sauf exceptions, participer ;  mais nous devons être conscient de ce à quoi nous servons notamment dans le cadre du travail salarié dominant. A chacun.e de voir ! Alternative collective : privilégier la valeur d'usage sur la valeur d'échange. Ecosocialisme ! 

6 - Poursuivre en Europe la logique de COMPETITION et de CONCURRENCE effrénée en marginalisant toute logique de solidarité. Le concurrentialisme européen est un mal systémique à combattre fermement !

7 - S'en tenir à l'INDIVIDUALISME. Ou de combiner étroitement ce péché avec le RACISME, le SEXISME (violence masculine multi-forme, prostitution, etc). Alternative : aller ensemble vers l'égalité. Combattre d'un côté les intégrismes religieux - pas les croyant.e.s - qui veulent un hyper-patriarcat sexoséparatiste et combattre de l'autre les masculinistes du capitalo-patriarcat.

8 - Mentir enfin sur le réel et sur l'objectif en évoquant une idéologie "bisounours" : "la richesse matérielle pour tous" quand c'est le 1% et les multinationales qui accaparent férocement les richesses et que les pauvres restent pauvres. Les prédateurs sont des prédateurs , pas autre chose ! Ne soyons pas bisounours : nommons ainsi les grands acteurs du système capitaliste financier mondialisé, productiviste et travailliste . Alternatives : Justice sociale, fiscale et territoriale avec justice climatique et environnementale.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.