Le syndicat contre l'affichage religieux identitaire.

Le syndicat, d'étudiants ou de salariés, contre l'affichage religieux identitaire ostensible de ses représentants ou délégués.

Le syndicat contre l'affichage religieux identitaire ostensible de ses représentants ou délégués. 


http://bellaciao.org/fr/spip.php?article159777

https://altermd.blogspot.fr/2018/05/le-syndicat-contre-laffichage-religieux.html

 

C'est que le syndicat d'étudiants ou de salarié-e-s et le syndicalisme non confessionnel se positionnent pour rassembler largement ce qui va contre tout affichage religieux identitaire ostensible (voir tout autre signe identitaire clivant) de ses représentant-e-s, qu'ils soient, catholiques, juif-ves ou musulman-nes ou d'une autre religion . Car ces signes religieux ostensibles sont nécessairement clivants, non universalistes et que cela divise fatalement.

Le syndicat ne refuse personne sur la base de la croyance ou de la religion mais la représentation du syndicat se fait sur la base du sigle syndical ou de l'expression syndicale sans privilégier une religion ou une communauté religieuse . L'expression religieuse est hors syndicalisme. Aucun privilège ! Aucune entreprise d'accaparement idéologico-culturel n'est pertinente !

On a le droit de porter partout dans la société civile, le voile islamique ou une kippa juive ou autre signe religieux ostensible, sauf dans les institutions étatiques ou dans les lieux de la représentation politique (Assemblée Nationale et Sénat et autres lieux de réunion) ou dans l'école publique et les lycées (loi de 2004). Mais comme le dit le député Adrien QUATENNENS  (France Insoumise) : «Je considère que lorsque l’on est représentant politique ou syndical en fonctions, on ne donne pas à voir ses convictions religieuses car on doit s’attacher à représenter tout le monde.»

Un syndicat étudiant de gauche représente tous les étudiants ou du moins tous les étudiants du peuple-classe tout comme un syndicat de travailleurs et travailleuses représente tous les travailleurs et travailleuses du public et du privé, du moins ceux et celles du peuple-classe. La classe dominante a le MEDEF comme syndicat. 

Un représentant politique de gauche représente-t-il tout le monde ? S'adresse-t-il pareillement aux membres des classes dominantes (que ce soit la branche capitaliste ou l'autre branche : la caste des "notables" ) et aux membres du peuple-classe? Parfois oui pas toujours et heureusement ! Au sein du peuple-classe il devra défendre plus encore les classes sociales les plus fragilisées et dominées, sans distinction d'origine, mais sans pour autant admettre le déclassement des classes moyennes.

Christian DELARUE

Suite

SYNDICAT et COMPORTEMENT FETICHISTE IDENTITAIRE | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/260518/syndicat-et-comportement-fetichiste-identitaire



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.